AOL pourrait abandonner son activité de FAI

Le FAI américain AOL dont le nombre d'abonnés bas débit a fortement baissé en 2005(- 722 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2005) pourrait arrêter ses activités de fournisseur d'accès pour se concentrer sur les services en ligne. La filiale de Time Warner, encouragée par des revenus publicitaires en hausse (+ 333 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2005) espère, en passant au tout gratuit, rattrapper son retard dans ce domaine afin de concurrencer Google et Yahoo. Un plan détaillé des modalités d'application devrait être présenté début août par Jonathan Miller, président-directeur général d'AOL.

Dans un premier temps, cette stratégie imposerait au groupe d'importantes pertes et la suppression de plusieurs milliers de postes. Mais le groupe table l'ouverture de ses services aux non membres pour compenser les effets négatifs de cette restructuration. Ce revirement de stratégie apparaît comme un énième plan de sauvetage. 

Autour du même sujet

Annonces Google