SFR fait appel de l'arbitrage de l'Arcep

SFR a fait appel de la décision de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) qui l'oblige à proposer une offre de revente de minutes de communication au prix de gros au petit opérateur angevin Afone. L'opérateur mobile du groupe Vivendi estime cet arbitrage injuste et signale que un quart de son chiffre d'affaires provient déjà de tarifs régulés par l'Arcep. SFR précise également que cette décision est inéquitable vis-à-vis de ses concurrents dans la mesure où il est l'opérateur qui accueille le plus de MVNO (opérateurs de téléphonie mobile virtuels) et qu'il est le seul à leur donner accès à la 3G. SFR indique avoir refusé la demande de Afone en raison de doutes sur l'atteinte des objectifs annoncés.

Autour du même sujet

SFR fait appel de l'arbitrage de l'Arcep
SFR fait appel de l'arbitrage de l'Arcep

SFR a fait appel de la décision de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) qui l'oblige à proposer une offre de revente de minutes de communication au prix de gros au petit opérateur angevin Afone....