Vivendi porte plainte contre Deutsche Telekom et Elektrim

Dans le cadre de la mise en faillite de l'opérateur télécom polonais Elektrim, Vivendi a déposé plainte au pénal auprès du procureur de la République de Varsovie pour prévenir tout transfert illégal des titres de PTC, la filiale mobile d'Elektrim, en faveur de Deutsche Telekom. L'opérateur allemand se propose en effet de racheter la dette d'Elektrim par le biais d'un financement de 604 millions d'euros, en contrepartie de quoi il exercerait une option accordée par Elektrim, lui donnant le contrôle à 97 % de PTC. Vivendi conteste ce procédé en sa qualité de détenteur de 51 % du holding ET commun avec Elektrim. Vivendi a indiqué que "le traitement privilégié d'un groupe de créanciers dans le cadre d'une procédure de faillite constitue une infraction pénale en Pologne".

Autour du même sujet

Vivendi porte plainte contre Deutsche Telekom et Elektrim
Vivendi porte plainte contre Deutsche Telekom et Elektrim

Dans le cadre de la mise en faillite de l'opérateur télécom polonais Elektrim, Vivendi a déposé plainte au pénal auprès du procureur de la République de Varsovie pour prévenir tout transfert illégal des titres de PTC, la filiale mobile...