Cegetel-SFR condamné pour discrimination

Cegetel-SFR a été condamné lundi 16 février par le tribunal de Nanterre à une amende de 20 000 euros, dont 10 000 avec sursis, pour avoir diffusé une offre d'emploi discriminatoire. Parue le 1er septembre 1999 et restée 16 mois en ligne sur l'intranet de l'opérateur, l'annonce précisait que le candidat devait "être impérativement Français et de préférence de parents français, nés en France", pour un poste habilité secret-défense.

Pourtant, aucun texte officiel ne prévoit de condition d'origine ou de nationalité a priori pour que l'habilitation soit accordée. Le vice-président de SOS Racisme, Samuel Thomas, a estimé que ce jugement constituait "un message fort" pour les entreprises des secteurs de l'armement, de l'électronique ou du nucléaire, "où ce genre de discrimination est encore extrêmement répandu". Deux anciens cadres de Cegetel-SFR ont aussi été condamnés à 3 000 euros d'amende dont 1 000 euros avec sursis.

Annonces Google