Malgré la hausse du prix de la licence, Free veut toujours la 3G


Si le prix pour la quatrième licence 3G a été revu à la hausse, Free entend toujours être candidat à son obtention. L'opérateur veut aller vite.

La hausse du prix de la quatrième licence mobile 3G passé la semaine dernière de 206 millions d'euros à 240 ne décourage pas Free. "Le prix a été un peu augmenté, mais cela ne remet absolument pas en cause le projet", a déclaré Maxime Lombardini, directeur général du groupe Iliad au cours d'un entretien à TV5 Monde. "L'important, c'est que l'appel à candidatures soit lancé très vite, nous sommes prêts."
Free est actuellement le seul opérateur à s'être ouvertement déclaré candidat à l'attribution de cette licence. Le MVNO Virgin Mobile a quant à lui assuré réfléchir au dossier, tandis que le câblo-opérateur Numericable et Bolloré s'intéresseraient eux aussi à la quatrième licence.

Suite à la décision mardi de la Commission des participations et des transferts (CPT) de réévaluer le prix de la licence (lire l'article : Le prix de la quatrième licence 3G est réévalué, du 16/06/09), le secrétaire d'Etat à l'Industrie et à la Consommation a déclaré que le gouvernement entendait toujours poursuivre le processus d'appel à candidature et qu'il allait saisir pour consultation les instances concernées, dont l'Arcep. Bercy publiera par la suite au Journal Officiel l'appel à candidature que l'Autorité de régulation des télécoms pourra ensuite lancer. L'appel à candidature devrait être lancé avant la fin du mois de juillet, et le nom du titulaire de la licence devrait être connu au cours du premier trimestre 2010.

Entre temps, Orange a menacé de saisir Bruxelles considérant le prix demandé par le gouvernement comme bien inférieur à celui acquitté par les trois opérateurs existants (lire l'article : France Télécom veut attaquer le prix de la quatrième licence, du 17/06/09).

Free / 3G

Annonces Google