Les galettes bretonnes sont fabriquées avec du blé noir chinois

La production de blé noir est largement déficitaire en France par rapport à la demande. © Frédéric Combes - Fotolia

Cet été, ce sont encore des millions de galettes que les crêperies bretonnes vont préparer pour les vacanciers. Mais combien seront fabriqués avec du blé noir breton ou même français. A peine la moitié. Chaque année, on consomme en France environ 8 000 tonnes de sarrazin. Mais la production locale est insuffisante pour faire face à la demande, ce qui entraîne des importations en provenance essentiellement de Chine, de Pologne et du Canada.

En effet depuis l'après-guerre, les agriculteurs ont totalement délaissé la culture du blé noir, pas assez rentable au profit d'autres céréales. A tel point qu'au début des années 80, elle avait pratiquement disparu. Ce n'est que depuis une décennie qu'elle a été remise à l'honneur. 4 900 tonnes ont été récoltées en 2008.

Suggestions de contenus