Assurtech : les meilleures applications dans la blockchain

Assureurs et chaînes de bloc font-ils bon ménage ? Les premiers bénéfices de la technologie qui a révolutionné les fintech arrivent dans l'assurtech.

L'adoption généralisée de la technologie blockchain dans le paysage rapidement changeant de l'assurtech date de février 2018 lorsque deux start-up, SuchApp et WishKnish, ont décidé de s'associer pour créer le premier marché de l'assurance de ce type. L'information a fait grand bruit chez les assureurs dont les oreilles étaient depuis de nombreuses semaines abreuvées des avantages que la technologie blockchain pourrait apporter dans leur monde réputé si immuable. On ne dira plus jamais aujourd'hui que les assureurs ne savent pas innover.


En ouvrant sa solution BaaS (Blockchain as a Service) WishKnish a rejoint la fourmilière d'applications blockchain offerte par SuchApp qui entend s'imposer sur le marché mondial de l'assurance en facilitant les méthodes de communication (notamment en 5G) des différents intervenants.

Smart Contract : le contrat intelligent

Le premier bénéfice que le blockchain a immédiatement procuré aux assurtech est le contrat intelligent. Moins d’ambiguïté et moins de points de contentieux sont les deux premiers avantages d'un contrat intelligent. Les contrats sont simplifiés pour l'utilisateur et plus sécurisants pour l'assureur, sans que ni l'un ni l'autre ne perde d’avantages, bien au contraire.La start-up SafeShare Global a été la toute première à imaginer une assurance de niche à l'aide de la technologie blockchain. Leur idée a été de proposer une couverture sur une base journalière aux particuliers louant des chambres touristiques à court terme. Ils emploient le blockchain pour conférer aux contrats temporaires un tampon unique et daté tout en réduisant les prix de la police.

Autre gros avantage : la puissance du blockchain autorise des opérations automatiques pour éviter beaucoup de paperasserie et de coups de fil inutiles.L'Allemand Etherisc a ainsi adopté le smart contract afin de rembourser ses clients en cas d'annulation et de retard de vol sans avoir rien à faire. Tout est automatisé : les données sont collectées et transmises à travers la plateforme flightstats.com qui centralise les informations nécessaires en sécurité. Le même type de produit existe chez Axa avec Fizzy.

Comment voitures et maisons connectées deviennent plus sûres

Comment vérifier l'authenticité des données provenant d'une voiture connectée ? Cybercar a la réponse en automatisant les transmissions de données entre assureur et voiture connectée. Seule la technologie blockchain est à l'heure actuelle en mesure de suffisamment sécuriser ce type de transaction à haut risque.Dans les maisons connectées, l'Internet des objets a suscité un grand nombre d'inquiétudes que la blockchain aide à dissiper.

Une rupture de canalisation, ou une coupure de courant, devant occasionner un remboursement couvert par la police d'assurance des lieux sont désormais détectées et les données correspondantes automatiquement transmises afin d'immédiatement lancer la procédure au bénéfice de l'assuré. Pour l'assureur, c'est aussi un moyen de mieux détecter les fraudes.

Un niveau de confiance encore jamais atteint

La caractéristique principale de la technologie blockchain est de pouvoir s'auto-réguler sans que les parties impliquées ne puissent intervenir. Ce niveau de sécurité est inédit dans le monde de l'assurance. Il permet notamment de considérablement réduire les possibilités de fraude.Cet avantage a été rapidement embrassé par le registre permanent du diamant EverLedger. Plus d'un million de ces pierres précieuses sont enregistrées chez eux, pour l'éternité, à l'aide d'une quarantaine de points de contrôle. Cette carte d'identité permanente d'une remarquable précision, qui suivra la pierre jusqu'au jour du jugement dernier, garantit un niveau d'authenticité jamais atteint rendu possible par les développement d'IBM dans la technologie blockchain.

Les grands groupes d'assurance, comme les clients, avaient urgemment besoin de résoudre le difficile problème de confiance qui commençait à se poser par manque d'innovation. La blockchain vient à point pour enlever cette épine du pied de tous.

Annonces Google