La digitalisation, un gage de simplicité et de confiance pour les travaux de bricolage

Le secteur des travaux et du bricolage profite des innovations digitales qui favorisent de nouveaux usages et proposent des solutions toujours plus qualitatives. Marché très dynamique estimé à plus de 40 milliards d’euros, la rénovation de l’habitat offre de plus en plus de services en ligne clé en main à l’instar de la restauration, l’hôtellerie, le tourisme, le dépannage… Pour répondre à une demande croissante des particuliers et des professionnels du secteur.

Des artisans toujours plus connectés

Les potentialités du digital permettent plus de simplicité, de transparence et de rapidité d’utilisation, qui sont perçues comme des atouts majeurs pour les artisans. Ils y voient un véritable facilitateur de business, dans la mesure où digitaliser leur activité leur permet de gagner en efficacité commerciale.Massivement équipés en smartphones, 80% en possèdent un professionnel (Source : Le Moniteur, 2019), les artisans acceptent de plus en plus d’être notés et de télécharger des applications pour accéder à des projets concrets et s’assurer d’être payés rapidement.

Des particuliers qui se tournent vers un "do it for me" digitalisé

Depuis plusieurs années, la consommation de services et plus particulièrement la tendance du "faire faire" (ou "do it for me") s’inscrit dans les usages. Les particuliers aux profils socio-démographiques très différents adhèrent : jeunes qui s’installent, citadins de grandes agglomérations qui n’ont pas de voiture ou encore seniors, retraités ou non, qui ne veulent pas ou ne peuvent pas réaliser des travaux eux-mêmes.Grâce au digital, il est aujourd’hui possible de proposer des offres pour le bricolage et les petits travaux qui correspondent précisément aux attentes des particuliers. Pour certains travaux ces derniers souhaitent que la réalisation soit prise en charge par des professionnels qui leurs garantissent un travail de qualité et une réponse efficace à de potentiels aléas techniques.Les solutions "clé en main" deviennent de véritables alternatives aux actes de bricolage simples qui étaient historiquement réalisés par le particulier lui-même. Aujourd’hui, ils sont confiés par confort mais aussi par usage à des professionnels.


Des avantages croisés pour les deux parties

Le particulier fait ainsi une demande de services en magasin de bricolage ou en ligne, suit les différentes étapes en temps réel grâce aux outils digitaux (par SMS, e-mail ou dans une interface dédiée) et peut partager des informations (photos, précisions diverses) pour fluidifier la prestation. Pour les professionnels, ces outils digitaux favorisent un gain de temps, sujet central dans l’activité des artisans, aussi bien en amont dans la préparation de l’intervention, qu’en aval au moment de clôturer le chantier (signature électronique ou encore émission automatique de facture).  


Le digital fluidifie la réalisation des travaux

Là où, avant, ces derniers pouvaient être perçus comme anxiogènes et techniques, en témoignent les difficultés à identifier le bon artisan, il est aisé de constater aujourd’hui que la mise en relation des clients connectés avec des artisans connectés simplifie les travaux et favorise leur réussite. En comprimant le temps et en favorisant l’instantanéité de certains travaux, les nouvelles solutions proposées dans ce secteur en pleine mutation conviennent aux attentes et aux préoccupations des différentes parties.

La digitalisation, un gage de simplicité et de confiance pour les travaux de bricolage
La digitalisation, un gage de simplicité et de confiance pour les travaux de bricolage

Des artisans toujours plus connectés Les potentialités du digital permettent plus de simplicité, de transparence et de rapidité d’utilisation, qui sont perçues comme des atouts majeurs pour les artisans. Ils y voient un véritable facilitateur de...