Qui sont les assurtech françaises ?

Qui sont les assurtech françaises ? Courtiers en ligne, assurance collaborative, prestataires technologiques… Voici un panorama des start-up de l'assurance en France.

Dans la grande famille de la fintech, je demande l'assurtech. Ce secteur qui rassemble les start-up de l'assurance intéresse de plus en plus les investisseurs. D'après une étude du cabinet Klein Blue Partners, les jeunes pousses françaises du secteur ont levé au minimum 80,9 millions d'euros en 2017, contre 26,1 millions d'euros en 2016. Certaines n'ont pas communiqué sur le montant de leur tour de table. Par ailleurs, le nombre d'assurtech a aussi augmenté en un an, pour passer de 47 à 66.  Comme les fintech, les assurtech peuvent être classées en différentes catégories :

40% des assurtech françaises fournissent des services aux assureurs et courtiers. © JDN/Klein Blue Partners

Sur les 66 acteurs référencés par Klein Blue Partners, 40% font partie de la catégorie "services aux assureurs et courtiers", autrement dit ce sont des fournisseurs de technologies pour les assureurs. Ces jeunes sociétés ont chacune choisi leur spécialité. Par exemple, Shift Technology propose une plateforme qui permet aux assureurs de détecter les déclarations frauduleuses et Actudata développe les projets big data des acteurs du secteur.

38% des assurtech françaises sont des courtiers. Elles proposent des solutions d'assurance digitales pour les particuliers ou professionnels (souvent plus flexibles et moins chères) mais ne couvrent pas le risque. C'est un assureur traditionnel qui s'en charge. Le courtier en ligne dédié aux professionnels +Simple distribue notamment les produits de Generali, Allianz et Malakoff Médéric.

Une autre catégorie a émergé en 2017 : l'assurance collaborative ou achats groupés. Ce dispositif permet de couvrir une communauté d'assurés qui ont des besoins similaires. Si l'ensemble du groupe a un comportement responsable, une partie de la prime d'assurance lui est redistribuée en fin d'année. En 2017, elles représentaient 10% des assurtech françaises. Deux gros acteurs se imposés en France : Inspeer (auto) et Otherwise (divers), tous deux partenaires notamment de Generali.

Enfin, 12% des assurtech proposent des services aux particuliers et entreprises. Il s'agit de solutions d'inventaires de biens pour mieux faire ses déclarations à son assurance, ou encore d'application pour réaliser des états des lieux.

A noter enfin que seule alan, une assurance santé 100% en ligne, a obtenu à ce jour un agrément de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Cet agrément n'avait pas été délivré en France depuis 1986.

Typologie d'assurtech Assurtech
Courtiers (assure vie et non vie) Advize, Assurup, BPSIs, Domos Kit, Fluo, Garantme, Grisbee, Insurance Broker, Le-jeune-conducteur.com, Marie Quantier, Meteo Protect, Moonshot, My Matchmaker, Nalo, Papernest, Promis, Réassurez-moi, +Simple.fr, Utwin, Valoo (ex-CBien) WeSave, wilov, Yomoni
Services aux assurances et courtiers ActuData, ADDON-acs, Blue DME, Care Labs, Choov, Declasin, Docxa, Dreamquark, ExtraDrive, Fortia, Fundshop, Fundvisory, KMS, HS Data, Lifesquare, Minalea, Mister Doe, Predictice, QualyCloud, Scorée, Silverstark, Shift Technology, Sozen, Utocat, Widmee, Zelros, ZenWeShare
Assurance collaborative et achats groupés Inspeer, Leocare, Otherwise, Wecover, Wemind, Wizzas, Yakman
Services aux particuliers et entreprises Deuxièmeavis.fr, Liberty Rider, Liva, Monuma, Myeggbox, Oocar, Testamento, Weproov
Compagnie d'assurance alan

Et aussi : 

Annonces Google