Se battre pour la transférabilité du prêt

En période de taux bas, c'est le moment plus que jamais d'obtenir la transférabilité du prêt. © Jethita/123RF
Prenons l'exemple d'une personne ayant acheté une maison pour laquelle elle paye encore des mensualités et qu'elle souhaite vendre pour acquérir une nouvelle résidence. Première option qui s'offre à elle : rembourser l'intégralité du crédit pour le premier bien et en souscrire un autre pour le second. Mais si elle a emprunté en période de taux bas, et qu'ils ont remonté depuis, cela peut s'avérer plus avantageux pour elle de transférer son prêt pour ce nouvel achat.
"A choisir entre deux banques, avec un faible écart de taux, il vaut mieux prendre celle qui propose la transférabilité du prêt", recommande Cécile Roquelaure, d'Empruntis. Seulement, peu de banques proposent cette option aujourd'hui.
Suggestions de contenus