Prendre garde aux indemnités de remboursement anticipé

Vous pourriez vouloir solder votre emprunt avant l'heure. © Bswei/123RF
Selon la loi, les indemnités de remboursement anticipé ne peuvent pas dépasser six mensualités et 3% du capital restant dû. Toutefois, "on peut négocier une exonération d'indemnités au bout de deux ou trois ans de remboursement du prêt", précise Cécile Roquelaure, du courtier Empruntis.
"Ça peut avoir de l'importance quand vous savez que vous allez avoir une grande rentrée d'argent."
A noter que l'emprunteur est de toute façon exonéré d'indemnités de remboursement anticipé s'il-elle vend son logement en raison d'une mutation, d'une cessation d'activité professionnelle ou d'un décès, y compris si cela concerne son époux(se).