La taxe sur les droits TV du sport

Cette redevance sert à financer le développement de sports plus confidentiels. © Melinda Nagy - Fotolia.com

Quand les droits du football augmentent... les recettes de l'Etat aussi. Depuis 2000, le code général des impôts s'est enrichi d'une "contribution sur la cession à un service de télévision des droits de diffusion de manifestations ou de compétitions sportives". Appelée aussi "taxe Buffet", du nom de l'ancienne ministre des Sports, cette contribution équivaut à 5% du montant des droits effectivement cédés.  Pour 2012, l'Etat envisage de recouvrer 43 millions d'euros avec cette astuce fiscale.

Cette somme est versée au centre national pour le développement du sport. Ainsi, les sports les plus riches, comme le football et le rugby, financent des sports plus anonymes.

 Calcul : 5% du montant des droits cédés

 Produit : 43 millions € (PLF 2012)

Suggestions de contenus