La croissance américaine s'essouffle au 3e trimestre

Le PIB des Etats-Unis n'a progressé que de 1,6 % au 3e trimestre 2006, contre 2,6 % au précédent. Un ralentissement imputable principalement à la chute des investissements immobiliers (- 17,4 %). La consommation des ménages reste dynamique (+ 3,1 %), notamment sur les biens durables. Ces résultats déçoivent les analystes qui tablaient sur une croissance à 2,1 % et font mentir la Fed qui misait sur un atterrissage en douceur de l'économie.

La croissance américaine s'essouffle au 3e trimestre
La croissance américaine s'essouffle au 3e trimestre

Le PIB des Etats-Unis n'a progressé que de 1,6 % au 3e trimestre 2006, contre 2,6 % au précédent. Un ralentissement imputable principalement à la chute des investissements immobiliers (- 17,4 %). La consommation des ménages reste dynamique...