La méduse asphyxiera la pêche

Au Japon, l'invasion de méduses aurait déjà conduit à une réduction de 30% des prises de pêche. © Song Heming - Fotolia.com

Le réchauffement des océans accélère la croissance des méduses qui arrivent plus vite à maturité et se reproduisent davantage, selon les scientifiques. Avec des conséquences parfois catastrophiques. En 2011, le fonctionnement d'une des plus grosses centrales électriques d'Israël a été suspendu, suite à une invasion de méduses qui avaient obstrué son système de refroidissement.

Sur la côte Echizen, en mer du Japon, l'invasion de méduses aurait déjà conduit à une réduction de 30% des prises de pêche et coûte 30 milliards de yens [227 millions d'euros] par an au secteur, d'après un expert japonais cité par l'agence de presse AP. En 2007, des méduses mauves ont asphyxié plus de 100 000 saumons dans un élevage en Irlande. Cette espèce, avec ses tentacules de 3 mètres de long, sévit également en France où elle affecte le tourisme. En 2011, la plage de Lacanau, l'une des plus fréquentées de Gironde, a dû fermer pendant deux jours en raison d'une invasion de physalies.

Suggestions de contenus