Playstation vs Xbox : vingt ans de guerre des prix

Playstation vs Xbox : vingt ans de guerre des prix Alors que la Xbox Series X et la PS5 sortiront en novembre, retour sur les prix de leurs précédentes moutures à leur lancement.

Voilà bientôt vingt ans que Sony et Microsoft se livrent bataillent sur le marché des consoles de salon, avec leurs Playstation et Xbox, dont les dernières moutures, la PS5 et la Xbox Series X, sortiront en novembre. Une concurrence qui passe par les technologies, les catalogues de jeux exclusifs, et bien évidemment les prix. Pour les dernières consoles, difficile de dire qui a gagné : si la Xbox Series S (une version avec un plus petit disque dur, pas de lecteur Blu-Ray et moins de puissance) est la moins chère (299 euros), la PS5 Digital Edition (pas de lecteur Blu-Ray) est la console la plus abordable à puissance équivalente (399 euros). Tandis que les deux versions les plus puissantes et avec lecteur Blu-Ray, la PS5 standard et la Xbox Series X, sont au même prix (499 euros). 

 

Des prix actuels qui reflètent l'histoire des deux marques. Très agressif cette fois-ci, Microsoft ne veut pas répéter l'erreur de son précédent lancement en 2013. Sa Xbox One coûtait alors 499 euros, contre 399 pour la PS4, ce qui a coulé ses ventes. A l'inverse, c'est Sony qui avait mal positionné le prix de sa PS3 en 2006, à partir de 499 euros, contre 399 euros pour une Xbox 360 aux caractéristiques similaires, et même 299 euros pour une version plus rudimentaire. Même si elle a largement battu Xbox en termes de succès commercial, elle demeure la moins bien vendue des Playstation (87 millions d'exemplaires, contre 150 millions pour la PS2 ou 110 millions pour la PS4). Durant la première période de concurrence entre les deux marques, au début des années 2000, les prix des deux consoles étaient relativement proches : 456 euros pour la PS2, contre 479 pour la Xbox. 

Statista édite un portail d'études et de statistiques provenant de plus de 18 000 sources.