Première réussite : les combats

Certaines fins de combo impressionnent © Sega

Qui dit Beat Them All, dit combats. C'est effectivement au centre du jeu. La prise en main initiale est simple et classique : saut, coup de poing, coup de pied, tir au pistolet. Plus une gachette pour esquiver. L'enchaînement des touches produit des combos. 

Là où Bayonetta se distingue, c'est dans l'extrême variété des mouvements, leur fluidité et leur cohérence. On a vraiment l'impression de la diriger et qu'elle se sort à merveille des combinaisons de touches farfelues qu'on lui inflige. Y compris lorsque d'un salto arrière, elle esquive un coup, tout en continuant à tirer au pistolet. C'est fluide et magnifiquement animé.

Suggestions de contenus