La mise en scène : poétique et spectaculaire

Inutile de dessiner des adversaires aussi impressionnants si on n'a pas les bons angles de caméra pour en profiter ! © Sega

Autre point fort de Bayonetta : la mise en scène. La jeu n'est pas qu'un enchainement sans queue ni tête, de temps d'action.  

Les scènes sont entrecoupées de cinématiques souvent drôles, mais surtout qui permettent au joueur, soit de souffler, soit de se plonger instantanément et avec frénésie dans une action particulièrement intense. La multitude d'effets de caméra, de ralentis, de changements de focale... Autant d'outils bien utilisés qui participent à maintenir la tension dramatique.

Le rythme est ainsi très bien pensé, on ne s'ennuie jamais, et s'il est difficile de jouer de nombreuses heures d'affilées, c'est juste parce que le jeu est éprouvant par son intensité. 

Suggestions de contenus