Travailler sa gestuelle

Le pitch doit servir à montrer sa confiance en soi et sa fiabilité. © kasto - 123RF
Bien entendu, un investisseur ou un business angel cherche en premier lieu à miser sur une start-up qui peut lui apporter un fort retour sur investissement à court et à moyen terme. Il doit donc penser à mettre en avant  des KPI concrets (croissance du chiffre d'affaires, taux de fidélisation des clients, marge…). Mais l'aspect humain va également être un facteur fondamental qui va inciter à investir ou non dans une jeune pousse. L'entrepreneur doit donc profiter de son pitch pour aller au-delà des chiffres et montrer qu'il dégage de la confiance et de la fiabilité. Pour cela, il doit accorder une grande attention à sa gestuelle. Car certains mouvements de votre corps en disent beaucoup sur vous et peuvent traduire de la peur ou de la fébrilité… ce qui peut s'avérer rédhibitoire.
Suggestions de contenus