Le tyran

Non, le bureau n’est pas un centre de formation de l’armée. © R.Salin / CCM Benchmark
La mode est au management par la bienveillance et à l'autonomie donnée aux collaborateurs. Mais certains managers restent fidèles au bon vieux management vertical. Les ordres sont lapidaires, la marge de manœuvre accordée au collaborateur est quasi nulle. De quoi favoriser le burn out et les démissions. Face à une telle situation, les entretiens annuels, les entretiens d'évaluation ou les points informels peuvent être des moments appropriés pour faire part de son malaise. Les choses sont différentes quand il s'agit d'un collègue qui est votre égal. Dans ce cas, vous êtes en droit de lui dire ses quatre vérités. Si votre collègue se comporte de manière tyrannique avec tout le monde, votre colère légitime sera probablement  soutenue. Seul contre tous, son comportement devrait rapidement changer.
Suggestions de contenus