20 conseils pour quitter son entreprise en beauté

20 conseils pour quitter son entreprise en beauté Que l'on parte en bons termes ou fâchés, il n'y a aucune raison de commettre des impairs avant de quitter sa boîte. D'autant plus qu'ils peuvent se retourner contre vous.

Lorsqu'un salarié quitte son entreprise via une démission, une rupture conventionnelle ou suite à un licenciement, il doit accomplir toutes sortes de choses pour que tout se passe bien. Peu importe les raisons qui le poussent vers la sortie il est primordial de ne pas commettre de faux pas lors de ce moment crucial dans une vie professionnelle.

D'après un sondage OpinionWay réalisé en 2015 pour les Editions Tissot, 51% des salariés souhaiteraient quitter leur entreprise. Tout le monde est donc susceptible d'y passer un jour, mais peu de gens se rendent compte de l'ampleur que peut prendre un départ mal négocié. "Quitter une entreprise est un moment à ne pas louper, mais il est parfois difficile à surmonter, surtout lorsque cela fait longtemps que l'on y travaille", avertit Emmanuel Fort, coach en entreprise et fondateur de la société Breasy.

Une obligation légale non respectée, un mot plus haut que l'autre avec son ancien employeur ou une attitude inappropriée et c'est toute la réputation du salarié qui peut se retrouver entachée de nombreuses années. Pour éviter tout désagrément et tourner la page sereinement, voici tout ce qu'il ne faut pas oublier de faire avant de partir :

Et aussi

Annonces Google