20 erreurs impardonnables en entretien d'embauche

20 erreurs impardonnables en entretien d'embauche Rencontrer le recruteur est une étape cruciale pour décrocher un nouveau job, car il faut le convaincre que vous êtes le candidat idéal. Attention donc aux gaffes qui vous recalent d'office.

Passer à côté d'un entretien d'embauche peut arriver à n'importe quel candidat. Un trop plein de nervosité, une rencontre mal préparée, un "feeling" qui ne passe pas avec le recruteur… Les moyens de rater ce rendez-vous avec un futur emploi sont nombreux. Il est alors très facile de savoir quand un entretien se passe mal, uniquement en se fiant à quelques indices laissés par le recruteur : l'absence de tout sourire, le manque de contact visuel, etc.

Mais certaines bourdes sont si énormes qu'elles mettent le candidat directement sur la touche et débouchent parfois sur la fin immédiate de l'entretien. Que ce soit dans le discours du candidat ou son langage corporel, certaines gaffes sont si rédhibitoires qu'elles se traduisent dans l'esprit du recruteur par un veto pur et simple.

Le Journal du Net a recueilli les témoignages de deux experts du recrutement, Isabelle Goulmot, DRH d'Expertime et Romain Dionnet, manager exécutif chez Hays, ainsi que celui d'un ancien candidat passé par plusieurs entrevues avant de trouver un poste en tant que chef de projet marketing. Voici, selon eux, les erreurs éliminatoires en entretien d'embauche :

Et aussi

Annonces Google