Se montrer trop confiant

"Allez-y, je vous écoute : quel est le montant des tickets resto ?" © Dolgachov / 123rf.com
"En tant que recruteur, j'apprécie les discours posés, mais il faut veiller à trouver le bon curseur pour ne pas tomber dans de l'arrogance pure", commente Isabelle Goulmot, DRH d'Expertime. Tutoyer le recruteur, demander quels sont les avantages du CE dès le début de l'entretien et se permettre toute autre sorte de familiarité n'est jamais bien vu. Il ne faut pas oublier que le recruteur n'est pas un ami d'enfance avec qui on peut se lâcher. "A chaque rencontre, il se projette pour savoir comment pourrait agir le candidat avec le reste de l'équipe ou face à un client. Et les excès de confiance ne sont jamais très bien perçus."
Suggestions de contenus