Raconter sa vie personnelle

"Eh bien, en 5 minutes, j'en sais autant que si j'étais votre mère !" © Vgstudio / 123rf
S'asseoir face à son recruteur, ce n'est pas la même chose que de s'allonger sur le divan de son psy. Pourtant, certains candidats ne semblent pas faire la différence et n'hésitent pas à étaler leur vie personnelle en détails devant le recruteur. "Une jeune femme m'a un jour avoué être sorti avec son N+1 dans son précédent job", se souvient Romain Dionnet, manageur exécutif chez Hays. "Elle m'a ensuite raconté comment ça s'était terminé, que leur relation s'était tendue et qu'elle avait préféré partir." Autant d'informations dont ce serait certainement passé le recruteur…
Suggestions de contenus