Mentir sur son CV

"Donc si je recoupe bien les dates, vous avez fait de l'humanitaire en Afrique pendant votre VIE en Asie...?" © Sakkmesterke / 123rf.com
D'après une étude réalisée par Linkedin fin 2017 auprès de plusieurs centaines d'employeurs, 43% des recruteurs affirment ne pas retenir un candidat qui aurait menti sur son parcours professionnel. Et pour cause, comment instaurer une relation de confiance sur le long terme avec une personne qui vous ment dès l'entretien ? "D'autant que c'est dangereux de jouer à ce petit jeu car les employeurs ont aujourd'hui de nombreux moyens de se renseigner sur vos diplômes, vos expériences passées, etc.", commente un ancien candidat dans le secteur du marketing. Des sociétés comme EveryCheck se sont même spécialisées dans la traque aux mensonges sur les CV.
Suggestions de contenus