Monsieur Dominique Polar, 20 ans, signature centrée et proche du texte

La signature des hommes comporte rarement un prénom. © JDN
Le saviez-vous ? La présence du prénom dans la signature d'un homme est une chose peu courante. Telle est l’expérience de Marie-Françoise Barbot. Cela indique que "la personnalité intime prime sur la personnalité officielle" analyse-t-elle. Et la graphologue d'ajouter : "Il existe peut-être chez lui un besoin de s'affirmer par rapport à un père, un castrateur".
Sa signature, paradoxalement très proche du texte, "montre sa dépendance vis à vis de son milieu familial. Ce que confirme son paraphe avec un petit crochet qui le finalise", complète la graphologue.
Suggestions de contenus