Ne donnez pas l'impression de forcer la main

Laissez entendre à votre interlocuteur qu’il est libre de choisir… pour mieux l’aiguiller. © Rancz Andrei - 123RF
Lors d'une négociation, votre interlocuteur, qu'il s'agisse d'un collègue, d'un manager, d'un client ou d'un RH, est souvent contraint de faire des concessions. Mais pour maximiser vos chances, vous devez idéalement montrer que vous ne lui mettez pas le couteau sous la gorge et qu'il est maître de ses décisions.
Pour cela, n'hésitez pas à inclure dans votre argumentation des propos qui laissent entendre que le choix lui appartient : il est souvent judicieux d'utiliser des phrases comme, "C'est vous qui voyez", "Comme vous voulez". Cela est bien plus productif que de recourir à des tournures impératives.
Suggestions de contenus