Comment profiter de la Coupe du Monde pour "booster" sa communication interne

Le jeu est un moyen simple pour renforcer l’esprit d’équipe en entreprise. Grâce aux plateformes corporate, les jeux peuvent se démocratiser tout en répondant parfaitement aux problématiques de communication interne de l’entreprise.

Un salarié sur trois ne se sent pas bien en entreprise. Et la moitié des salariés se qualifie en état de stress. Révélés par deux études récentes portant sur un large panel, ces chiffres ont de quoi inquiéter car le mal-être des salariés a de nombreuses conséquences fâcheuses : absentéisme, manque d’assiduité et perte de concentration, ce qui pèse sur les performances de l’entreprise. Ce malaise repose bien évidemment sur des causes multiples et il n’y a pas de remède unique pour l’éradiquer. Néanmoins, détendre l’atmosphère constitue une première étape, qui ne nécessite pas nécessairement des moyens importants.

Faire jouer pour fédérer les équipes

Le jeu en entreprise, dans ses multiples dimensions, en fait partie. Les vertus du jeu ne sont plus à démontrer et le marché de la gamification est un marché à part entière qui pèse 5 milliards de dollars selon Markets and Markets. La gamification, ou ludification en bon français, est d’ailleurs omniprésente chez les marketeurs, formateurs et autres consultants en management. Elle consiste à utiliser les mécaniques du jeu pour les mettre au service de l'entreprise. A l’échelle d’un établissement, c’est par exemple un moyen pour le service RH de créer des passerelles informelles entre services, de développer l’esprit d’équipe et de fortifier un sentiment d’appartenance. Pour les salariés, le jeu est une opportunité pour se valoriser autrement, rompre son éventuel isolement et mettre entre parenthèses des conflits. En gagnant contre un autre service, contre son chef ou un autre établissement, un salarié deviendra le héros d’un jour mais pourra aussi créer de nouveaux liens utiles à son avenir professionnel. 

Sport et entreprise, l’accord parfait

Dans les différents types de jeux, le sport tient une place singulière tant ses valeurs sont en totale adéquation avec celles de l'entreprise : esprit d'équipe, émulation individuelle et collective, respect des autres et des règles du jeu… Par nature, et de par l'incertitude du résultat, un événement sportif est générateur de suspens et de surprises. Ces compétitions peuvent être organisées en interne, ou s’inviter en entreprise par un jeu de pronostics. A cet égard, les grandes compétitions sportives nationales ou internationales, comme la coupe du monde à venir en juin prochain, sont autant de moments favorables pour "synchroniser" l’entreprise avec les grands moments de communion nationale. Si le principe du jeu en entreprise ne pose plus question, certains responsables RH pourraient considérer que les activités ludiques sont réservées aux grandes organisations, car trop chères ou trop compliquées à organiser. Et il est vrai qu’organiser un "escape game" ou un tournoi sur un week-end demandent des moyens conséquents. 

Jouer à 100 comme à 100 000 salariés

Le numérique change radicalement la donne avec l’arrivée de jeux en ligne conçus pour toutes les entreprises. Car Internet est un formidable levier de banalisation du jeu en entreprise, de la PME au grand groupe international. Il ouvre la possibilité de jouer n’importe où, sur un mobile comme sur un ordinateur de bureau, seul ou en équipes, en France comme dans une "business unit" située aux États-Unis ou en Chine, à 100 comme à 100 000 salariés. Très facile à déployer, personnalisable aux couleurs de l’entreprise, une plateforme de jeu interne mobilisera facilement 50% à 60 % des salariés quand un concours photo n’atteindra pas 5%. Sans pour autant être chronophage : un jeu de pronostics sportifs ne demandera par exemple pas plus de quelques minutes, à l’occasion d’une pause-café, déjeuner ou tout simplement en se rendant au travail le matin.

Un booster d’audience pour l’intranet.

Les interfaces de jeu ouvrent également des perspectives intéressantes pour les responsables d’intranet à la recherche d’astuces pour booster sa fréquentation. Un jeu peut en effet être intégré directement à la page d’accueil de l’intranet pour faire apparaître des scores ou valoriser les gagnants par une mini interview… Et au-delà des joueurs, le jeu pourra intégrer quelques messages "corporate" : rappeler une consigne ou un événement, promouvoir de bons résultats, raconter l’histoire de l’entreprise à travers une anecdote ou encore répondre à une question “bonus” sur l’entreprise elle-même (fondateurs, date de création, son nom originel, etc) pour gagner des points additionnels Autant de messages qui passent plus facilement lorsqu'ils sont associés à un moment de détente. La culture d’entreprise, le sentiment d’appartenance et l’esprit d’équipe en ressortent alors renforcés.

Annonces Google