Chasser le Pokémon sous le nez du recruteur

"Ne bougez pas, vous avez un Porygon sur la tête." © Bavorndej Prakit / 123rf.com
La folie "Pokémon Go" a eu plus d'ampleur que ce que l'on peut s'imaginer. Au pic de cette mode qui a gagné de nombreux joueurs sur smartphone, il n'était pas rare de voir l'un d'eux chasser ces animaux virtuels en pleine rue ou dans les lieux publics.
Mais cela est aussi arrivé à un recruteur en plein entretien d'embauche. "Ma collègue qui a eu affaire à cette personne a constaté que le candidat triturait son téléphone portable. Elle lui a donc demandé de cesser", raconte Laure Van Eecloo, directrice de l'agence de recrutement Lynx RH de Clermont-Ferrand. "Il lui a alors répondu le plus naturellement du monde : "ce n'est pas possible, il y a un Pokémon très rare sur votre bureau. Il faut que je l'attrape, et après, je suis à vous !".