Les salaires des cadres continuent de baisser en 2009

"Sur un marché très complexe, les entreprises ont eu tendance à comprimer les salaires à l'embauche et il n'y a pas eu pas de phénomène d'inflation des salaires, même pour attirer les meilleurs talents", commente Hugues Pariot, directeur général d'Expectra.
Le baromètre sur les salaires des cadres, publié le 26 mai dernier par Expectra, montre que la moyenne observée, de - 1,6 %, sur les 140 fonctions cadres, est identique à celle de 2008.
Les métiers de l'informatique et des télécommunications ont nettement reculé. Cependant deux métiers résistent : développeur avec une croissance de 6 % sur les salaires à l'embauche, et infographiste avec 7,4 % d'augmentation. Dans un contexte de crise financière, les salaires du secteur comptabilité-finance, tout comme les recrutements, ont ralenti de 13 %. Néanmoins, tout le monde n'est pas "logé à la même enseigne", précise l'étude, notamment le métier de comptable général, qui enregistre une croissance de 3,5 %, et celui de comptable clients, dont le salaire augmente de 2,5 %.
Concernant le secteur des ressources humaine, deux métiers tirent leur épingle du jeu, "avec des explications complètement liées à la crise", analyse Expectra : les techniciens paie et les responsables RH voient leur salaire augmenter respectivement de 5,6 % et 4,2 %.
Enfin, pour la branche commercial & marketing, le baromètre affiche une hausse sensible des salaires à l'embauche de 4,7 % pour les chargés d'affaires techniques. La tendance est la même pour le salaire du web marketeur qui augmente de 4,3 %.

Annonces Google