Quelles règles pour les négations ?

Heureusement qu’il existe des moyens mnémotechniques… © JDN
La négation à la troisième personne du singulier peut causer quelques soucis. Pourtant la marche à suivre est simple. Lorsque la phrase comporte les adverbes tels que "jamais", "pas", "plus", "guère" ou "que", la négation s'impose. Ce qui donne : "On n'en a jamais trop". Et inversement, quand il n'y a pas de formes négatives, il faut rédiger les phrases sans n. Ce qui donne : "On en mangera deux". Petite astuce mnémotechnique, si vous rencontrez malgré ces explications des difficultés, remplacez le "on" par "nous". Ce qui devient alors : "Nous n'en achèterons que pour eux".
Suggestions de contenus