Choisir entre l'apostrophe et le tiret

Le choix de l'orthographe ne se fait pas au hasard. © JDN
Quand préférer le trait d'union à l'apostrophe ? Lorsque la lettre t est placée entre un pronom personnel (il, elle, on) et un verbe se terminant par une voyelle, il devra être encadré par deux tirets. Exemple : "Imagine-t-on". Attention aux verbes se terminant en 'd' ou 't' : la forme correcte est "que répond-il" et non "que répond-t-il". Il existe des exceptions :  "vaincre" et "convaincre" acceptent une construction avec un t, comme "convainc-t-il ?",  car le c final n'est pas prononcé... Enfin, lorsque le 't' est la contraction de "toi", accompagné des prépositions "en" ou "y", celui-ci sera suivi d'une apostrophe. Exemples : "Va-t'en" ou "Méfie-t'en".
Suggestions de contenus