Canal+, Netflix, SFR, Amazon : le marché de la SVOD s'est structuré

Canal+, Netflix, SFR, Amazon : le marché de la SVOD s'est structuré Près d'un internaute français sur quatre est abonné à une plateforme de vidéo en ligne. De nombreux acteurs sont apparus dans le sillage du géant américain Netflix.

L'arrivée en 2014 sur le sol français de Netflix et ses séries aux budgets massifs a eu un mérite : faire décoller le marché de la vidéo par abonnement (SVOD), jusque-là cantonné au seul catalogue de Canal Play, l'offre de la chaîne cryptée. Désormais, un internaute français sur quatre utilise un service de SVOD, selon une étude Médiamétrie dévoilée en mars dernier. Ils n'étaient que 12% un an plus tôt.

Les usages SVOD en France. © JDN

Le lancement de SFR Play, fin 2015, puis celui d'Amazon Prime Video, courant 2017, ont achevé de structurer un marché qui repose avant tout sur les séries. Un utilisateur en regarde, en moyenne, plus de 11 différentes chaque année, dont plus de 7 au sein d'une plateforme en exclusivité. Côté films, l'offre est moins riche et plus datée. La faute à une chronologie des médias qui freine considérablement leur mise en ligne : trois ans à compter de la sortie en salle pour la SVOD.

Certainement pas de quoi favoriser le "Made in France" alors que l'essentiel des catalogues des séries est fourni par les grands studios hollywoodiens. Et pourtant, 56% des répondants déclarent qu'il est important pour eux d'avoir un catalogue de SVOD contenant des productions françaises de films ou séries. Ce n'est pas "Marseille", la première série française lancée par Netflix en 2016, qui risque de les contenter. Massacrée par la critique, la comédie dramatique sur fond de sauce politique ne connaîtra pas de 3e saison, a récemment annoncé le géant américain.

Et aussi :

Autour du même sujet

Annonces Google