L'aide d'Action Logement

300 euros peuvent être accordés sur deux mois à certains salariés et demandeurs d'emploi pour les aider à payer leur loyer ou leur échéance de prêt immobilier. ©  pogonici123rf
Action Logement a mis en place une aide pour éviter les impayés. Face à une baisse temporaire de revenus, par exemple sur une période de chômage partiel, Action Logement permet aux salaries fragilisés par la crise du coronavirus d'obtenir une aide pour payer leur loyer ou leur échéance de prêt immobilier. Le montant de l'aide est de 150 euros par mois et par ménage pendant 2 mois maximum. Sont concernés les salariés du privé, dont les ressources sont comprises entre 1 Smic et 1,5 Smic, qui ont subi une baisse de leurs revenus d'au moins 15% suite à la mise en place de mesure de chômage partiel, de garde d'enfant avec arrêt de travail ou d'une hausse significative de leurs dépenses ; les demandeurs d'emplois ; les salariés ayant eu des surcoûts de loyer à cause de la crise qui ont conservé une double résidence pour motif professionnel. L'exécutif a annoncé que cette aide serait prochainement étendue.
Suggestions de contenus