Les aides pour payer les factures d'eau

Depuis 2013, il est interdit de couper l'eau en cas d'impayé, mais les distributeurs peuvent en revanche réduire le débit. © Thomas Gowanlock / 123rf.com
Les fins de mois sont difficiles pour de nombreux foyers français. Selon le baromètre Cofidis/CSA publié en octobre 2016, un quart d'entre eux aurait du mal à ne pas terminer le mois dans le rouge et 46% seraient à découvert au moins une fois par an. Alors parfois, les factures s'accumulent sans que l'on puisse s'en acquitter. Les ménages en manque de ressources peuvent toutefois trouver une aide financière pour régler tout ou partie de leur facture d'eau impayées de leur résidence principale. Pour cela, le demandeur doit s'adresser au centre communal d'aide sociale (CCAS) dont son logement dépend, ou à la CAF. Une "commission solidarité eau" examine alors son dossier et rend son verdict. S'il s'agit d'un logement collectif où l'eau est réglée dans les charges, il faut s'adresser au Fonds de solidarité pour le logement (FSL).
Suggestions de contenus