Revalorisation du chèque énergie

Le chèque énergie moyen devrait passer à 200 euros. © Sergiy Tryapitsyn 123RF
Le chèque énergie, destiné à aider les ménages en situation de précarité énergétique, a fait l'objet d'une généralisation à tout le territoire français en 2018 après avoir été expérimenté dans quatre départements (l'Ardèche, l'Aveyron, les Côtes-d'Armor et le Pas-de-Calais) en 2017. L'exécutif propose d'augmenter son montant moyen à 200 euros par an contre 150 euros à l'heure actuelle. Cette revalorisation bénéficiera à 3,7 millions de ménages, toutes énergies de chauffage confondues, estime le gouvernement. 740 millions d'euros de chèques énergie seront émis en 2019 contre 560 millions en 2018, chiffre l'exécutif.
Suggestions de contenus