Crédit d'impôt 2022 : dernier jour pour le mentionner !

"Crédit d'impôt 2022 : dernier jour pour le mentionner !"

Crédit d'impôt 2022 : dernier jour pour le mentionner ! CREDIT IMPOT. Depuis le 7 avril, les contribuables peuvent remplir leur déclaration de revenus. La période déclarative s'achève déjà ce mardi 24 mai à minuit, pour certains contribuables.

[Mise à jour du mardi 24 mai 2022 à 09h15] Êtes-vous bien certain d'avoir rempli votre déclaration d'impôt 2022 avec assiduité ? La date limite intervient ce mardi 24 mai 2022 à minuit pour les contribuables résidant dans les départements numérotés de 01 à 19. Cette échéance ne concerne pas ceux qui utilisent encore le formulaire papier : la date a été repoussée au 31 mai, en même temps que les contribuables habitant dans les départements 20 à 54. La toute dernière date est fixée au 8 juin (départements 55 à 976). Avant d'envoyer votre déclaration, prenez le temps de la relire attentivement. 

Outre vos revenus, vous devez penser à déclarer les dépenses éligibles à des crédits d'impôt dans votre déclaration d'impôt. Le crédit d'impôt est un avantage fiscal qui permet de bénéficier d'une réduction de l'impôt sur le revenu par le biais d'un remboursement. À la différence d'une réduction d'impôt, il peut s'appliquer à la fois aux personnes non-imposables et aux personnes imposables, les premiers obtenant alors un remboursement via un chèque ou un virement des impôts. Le crédit d'impôt a été instauré afin d'encourager les personnes à investir dans certains secteurs d'activité particuliers. 

Pour demander un crédit d'impôt, il faut reporter le montant des dépenses occasionnées dans la case prévue à cet effet au moment la déclaration annuelle de l'impôt sur le revenu. Le montant du crédit d'impôt est ensuite calculé par l'administration fiscale et inscrit sur l'avis d'imposition. En 2022, plusieurs dépenses sont éligibles à un avantage fiscal : 

  • Les frais de garde des enfants de moins de six ans hors du domicile
  • L'emploi d'un salarié à domicile
  • La réalisation de travaux pour adapter son logement à une personne âgée et/ou handicapée

A noter : selon une information du Parisien, les particuliers recourant à des organismes de services à la personne devront finalement attendre le 14 juin 2022 pour bénéficier du crédit d'impôt emploi à domicile immédiat. Au total, 1,8 million de personnes sont concernées. 

Comment remplir sa déclaration de revenus avec les crédits d'impôt ?

La période déclarative intervient au début du mois d'avril. Pour bénéficier d'un crédit d'impôt, il faut mentionner les dépenses éligibles dans votre déclaration de revenus :

  • Si vous utilisez le formulaire papier : il faudra remplir le formulaire 2042 et le formulaire 2042-RICI
  • Si vous déclarez en ligne : pensez à cocher les cases correspondant aux dépenses effectuées. 

Nounou, garde à domicile, aide à domicile... Quel crédit d'impôt ?

La garde à domicile entre dans le champ d'application du crédit d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile. Ce dernier donne droit à un avantage fiscal égal à 50% des sommes engagées sur l'année d'imposition, dans la limite de 12 000 euros, majorés de 1 500 euros par enfant rattaché. "Le plafond de 12 000 € est porté à 15 000 € pour la première année au titre de laquelle le contribuable demande à bénéficier de l'avantage fiscal pour l'emploi direct d'un salarié à domicile", peut-on lire dans la brochure pratique des impôts 2022. 

Quel crédit d'impôt pour des dépenses de crèche ?

Les frais de garde des enfants âgés de moins de 6 ans, en dehors du domicile, permettent de bénéficier d'un crédit d'impôt, égal à 50% des dépenses engagées sur l'année, dans la limite de 2 300 euros par enfant (1 150 euros en garde alternée). Pour en bénéficier, les dépenses doivent être effectuées, soit auprès d'une assistante maternelle, soit d'une crèche, halte-garderie, centre de loisirs. Le montant des dépenses doit être reporté en case 7GA de la déclaration de revenus. 

Quels sont les travaux qui donnent lieu à un crédit d'impôt ? Pour changer ses fenêtres ?

Depuis le 1er janvier 2020, le crédit d'impôt pour la transition énergétique, qui permettait de bénéficier d'un avantage fiscal au titre de certains travaux de rénovation énergétique, a été remplacé par le dispositif Ma Prime Rénov'. Cette dernière est une aide, dont le montant dépend des ressources du foyer fiscal et de la nature des travaux. Elle est versée dès la fin du chantier. Il n'est donc plus possible de bénéficier d'un crédit d'impôt pour des travaux de rénovation énergétique, notamment si vous avez changé vos fenêtres. 

En revanche, vous pouvez toujours bénéficier d'un avantage fiscal si vous avez des réalisé des travaux permettant d'adapter votre logement aux personnes âgées et/ou handicapées (éviers et lavabos à hauteur réglable, WC surélevés...), sous conditions : 

  • Le contribuable ou un membre du foyer fiscal doit être titulaire d'une pension d'invalidité d'au moins 40%
  • Ou il doit être titulaire de la carte d'invalidité 
  • Ou souffrir d'une perte d'autonomie 

Le crédit d'impôt représente 25% des dépenses engagées au cours de l'année d'imposition, dans la limite de 5 000 euros pour une personne seule et 10 000 euros pour un couple, majorés de 400 euros par personne à charge. 

Qui obtient un remboursement de crédit d'impôt en 2022 ?

Depuis la mise en place du prélèvement à la source en 2019, l'administration fiscale procède au versement d'une avance de crédit d'impôt à la mi-janvier, au titre des crédits d'impôt et réductions d'impôt considérés comme récurrents (emploi à domicile, dons...). En 2022, 8,5 millions de foyers fiscaux ont bénéficié de cet acompte, dont le montant moyen a été évalué à 605 euros par foyer, en janvier dernier. Cette avance a été calculée en fonction des dépenses éligibles déclarées l'an dernier, donc effectuées en 2020. 

Pour bénéficier de l'acompte restant à l'été 2022, le fisc va évaluer vos dépenses éligibles au titre de l'année 2021. Attention, plusieurs cas peuvent se présenter : 

  • Vos dépenses sont restées stables : vous bénéficiez des 40% restants à l'été, sans aucune démarche à faire. 
  • Vos dépenses ont augmenté entre 2020 et 2021 : vous allez bénéficier d'un remboursement supplémentaire. 
  • Vos dépenses ont diminué entre 2020 et 2021 : vous risquez de devoir rembourser l'avance perçue en janvier dernier. 

Impôt sur le revenu