Bitcoin : le procès du russe Alexander Vinnik s'ouvre à Paris

Chargement de votre vidéo
"Bitcoin : le procès du russe Alexander Vinnik s'ouvre à Paris"

Bitcoin : le procès du russe Alexander Vinnik s'ouvre à Paris [CRYPTOMONNAIES] Arrêté en Grèce en juillet 2017 et remis à la justice française en janvier 2020, ce programmateur comparaît lundi 14 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris.

[Article mis à jour le vendredi 11 septembre à 18h42] Le russe Alexander Vinnik, soupçonné d'escroqueries au bitcoin, doit comparaître ce lundi 14 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris, comme le révèle Les Echos. Cette première audience doit fixer le calendrier du procès de ce programmateur poursuivi à la fois dans son pays, en Europe et aux Etats-Unis. Il est accusé "d'extorsion", "blanchiment aggravé", "association de malfaiteurs en vue de commettre un délit passible de dix ans d'emprisonnement". Il est soupçonné par la justice française d'être derrière le ransomware Locky, qui rend illisibles les données d'un utilisateurs et ne les débloque que contre un paiement. Et d'avoir orchestré les malversations de BTC-e, qui était à l'époque une des plus grosses plateformes d'échanges de bitcoins au monde. Plusieurs dizaines de particuliers, entreprises et collectivités ont été victimes de ces attaques entre 2016 et 2018, pour un préjudice estimé à environ 135 millions d'euros. Pourquoi se retrouve-t-il jugé en France ? En juillet 2017, il a été arrêté en Grèce puis remis aux autorités judiciaires françaises, suite à un mandat européen émis par Paris en 2018. Depuis, Alexander Vinnik a été mis en examen et placé en détention préventive. 

Qu'est-ce que le bitcoin ?

Le bitcoin est une monnaie virtuelle créée en 2009 par une personne non identifiée dont le pseudonyme est Satoshi Nakamoto. Contrairement aux monnaies classiques (également appelées monnaie fiat), le bitcoin n'est pas émis et administré par une autorité bancaire. Il est émis sur le protocole blockchain du même nom. Cette technologie permet de stocker et transmettre des informations de manière transparente, sécurisée et sans organe central de contrôle. Le bitcoin, comme beaucoup d'autres crypto-monnaies, est mis en circulation via le minage. Les "mineurs", des personnes réparties partout dans le monde, effectuent des calculs mathématiques avec leur matériel informatique pour le réseau bitcoin afin de confirmer les transactions et augmenter leur sécurité. En échange, ils reçoivent des bitcoins. Ils peuvent ensuite être convertis en monnaie fiat ou être échangés contre d'autres crypto-monnaies sur des plateformes d'échange.

Cliquez ici pour investir dans les cryptomonnaies sur une plateforme sécurisée française.*

L'émission de bitcoins est limitée à 21 millions d'unités, comme il a été prévu dans le code initial. Ce montant devrait être atteint en 2140. Début 2018, le nombre de bitcoin émis a passé la barre des 17 millions, soit 80% du total.  En raison de la difficulté croissance de calculs, le bitcoin se crée à un rythme décroissant : 12,5 bitcoins toutes les dix minutes aujourd'hui (contre 50 bitcoins en 2009). A noter que la plus petite division du bitcoin est le satoshi. 1 satoshi = 0,00000001 bitcoin.

Qui utilise le bitcoin ?

Le bitcoin est utilisé un peu partout dans le monde. Les pays occidentaux concentrent une bonne partie des transactions, principalement dans une logique d'investissement. Les pays qui connaissent de fortes inflations sont des utilisateurs de bitcoin, à 'l'image de l'Argentine et le Venezuela. En revanche, certains pays ont interdit l'achat et la vente de bitcoin. C'est le cas notamment au Pakistan, en Algérie, au Bangladesh ou encore en Arabie Saoudite. Etant donné que bitcoin ne peut pas vraiment être interdit en raison de son caractère décentralisé, il est toujours possible de s'en procurer sur des sites de peer-to-peer par exemple. 

Cours du bitcoin en euros

Il n'existe pas de valeur officielle du bitcoin. Cet indicateur est seulement une moyenne des cours du bitcoin (en général en dollars) sur l'ensemble des plateformes d'échange de crypto-monnaies du monde. Il existe plusieurs sites qui ont recours à cette méthode dont le plus célèbre est CoinmarketCap. Comment est déterminé le cours du bitcoin ? Tout simplement par la loi de l'offre et la demande. Le 1er septembre 2020, le cours du bitcoin s'élevait à 9 777 euros.

Depuis sa création, le cours du bitcoin a connu des grandes variations. L'année 2017 a été particulièrement mouvementée pour la star des crypto-monnaies. Après avoir passé la barre des 1 000 dollars début 2017 et augmenté progressivement pendant plusieurs mois, son cours a atteint un niveau historique en décembre dernier : 19 000 dollars (16 000 euros). Il s'est ensuite effondré fin décembre 2017 puis a continué de baisser progressivement au premier semestre 2018 pour atteindre environ 6 500 dollars (5 500 euros). 

Historique du cours du bitcoin

Le cours du bitcoin a commencé à être répertorié début 2011, soit deux ans après sa création. Il est le plus souvent exprimé en dollar ou en euro mais il peut aussi se trouver en yen ou yuan car les Asiatiques sont très friands des crypto-monnaies. Voici l'historique du cours du bitcoin en dollars.  

Comment acheter des bitcoins ?

Avant d'acheter des bitcoins, il est important de garder à l'esprit que, comme pour tout actif risqué, il ne faut pas investir plus que ce qu'on peut se permettre de perdre. Il n'existe pas de compte bitcoin à proprement parler comme il existe des comptes bancaires. Pour se procurer des bitcoins, il faut ouvrir un compte sur une plateforme d'échange de crypto-monnaies (on en dénombre une centaine aujourd'hui dans le monde). En général, il est possible de les acheter par carte ou par virement bancaire. En France, il existe une poignée d'acteurs : les exchanges Paymium (échange bitcoin/euro), Zebitex (multi-crypto/euros),  Savitar et les courtiers Coinhouse et ZeBitcoin. Ce dernier dispose également d'un bureau de change dans le 2ème arrondissement de Paris qui s'appelle "Coinhouse Paris Store" (ex-La Maison du bitcoin). Mais les citoyens français peuvent acheter des bitcoins sur des plateformes étrangères comme l'Américaine Coinbase qui est disponible en langue française. Certaines sont plus ergonomiques que d'autres. Les commissions varient également d'une plateforme à l'autre. Le site bitcoin.fr met régulièrement à jour un classement des plateformes en listant notamment le nombre d'avis positifs et négatifs.

Halving Bitcoin 

Le halving est un événement durant lequel la récompense des mineurs qui créent du bitcoin sera divisée par deux. Cet événement a lieu tous les quatre ans environ. Le dernier halving, qui date du 11 mai 2020, a fait passer cette récompense de 12,5 6,25.  Il s'agit du troisième halving depuis la création de la star des cryptomonnaies en 2009, après ceux de novembre 2012 et juillet 2016. Lors du prochain halving, la prime de minage passera par conséquent à 3,125 bitcoins. Et ainsi de suite... Ce schéma permettra d'atteindre d'ici 2140 le maximum de 21 millions de bitcoins en circulation, comme l'a prévu Satoshi Nakamoto, créateur anonyme de Bitcoin. Aujourd'hui, il y a 18,3 millions de bitcoins en circulation. Le halving est aussi synonyme de hausse du cours du bitcoin. C'est en tout cas ce qui s'est passé pour les deux premiers halvings. Rien d'étonnant, puisque le bitcoin, comme beaucoup d'actifs, dépend de l'offre et la demande. Et avec une offre en baisse, son cours a tendance à augmenter. Pour le troisième, le schéma ne s'est pas répété puisque le bitcoin a perdu 2% pour s'établir à 8 560 dollars. Il faut dire que ce halving a lieu dans un contexte assez particulier lié à l'épidémie du coronavirus.

Les walllets bitcoin

Une fois que vous avez acheté des bitcoins, il est possible de les conserver dans un wallet, un portefeuille électronique physique ou numérique. Il permet d'éviter les risques de piratage dont peuvent être victimes les plateformes de crypto-monnaies. Il comprend deux éléments : une clé publique, connue de tous, qui correspond à une adresse bitcoin, et une clé privée, connue seulement du détenteur du wallet. Les wallets physiques ressemblent à des clés USB. Deux gros acteurs se disputent le marché, le Français Ledger et le Tchèque Trezor. Les wallets numériques, des portefeuilles logiciels, peuvent être accessibles sur ordinateur, mobile et desktop. Quelques exemples de software wallets : ArcBit, BitGo, Electrum, Mycelium…

Le Ledger Nano S est le produit phare de Ledger. © Ledger

Des dates qui ont marqué l'histoire du bitcoin

Date Evénement 
19-août-08 Satoshi Nakamoto réserve le nom de domaine bitcoin.org 
03-janv-09 Création du premier bloc de transaction de la blockchain bitcoin.
12-janv-09 Première transaction bitcoins entre Satoshi Nakamoto et Hal Finney. Son montant est de 10 BTC.
21-mai-10 Un programmeur, Laszlo Hanyecz, achète deux pizzas pour 10 000 bitcoins.
17-juil-10 Création d'une plateforme d'échange de cartes à collectionner, nommée MtGox, qui deviendra ensuite une place d'échange de bitcoins. 
15-juin-11 Pour contourner les sanctions américaines, Wikileaks décide d'accepter les dons en bitcoins.
juin-11 La plateforme MtGox est hackée. 
27-sept-12 La Fondation Bitcoin est créée afin de standardiser, protéger et promouvoir le bitcoin.
10-déc-13 Apple interdit l'utilisation de bitcoins via ses applications. 
25-févr-14 Fermeture de MtGox.
18-juil-14 Dell devient la plus grande entreprise du monde qui adopte bitcoin.
19-mai-15 Le New York Stock Exchange intègre le cours du bitcoin sous l'indice NYXBT. 
1er août 2015 Arrestation de Mark Karpeles, ex-PDG de MtGox.
22-oct-15 La Cour de Justice de l'Union européenne se prononce en faveur d'une exonération de la TVA sur les échanges euro/bitcoins.
1er janvier 2017 Le cours du bitcoin  atteint pour la première fois  les 1 000 dollars. 
1er avril 2017 Le Japon reconnait le bitcoin et les monnaies virtuelles comme des moyens de paiement légaux. 
1er août 2017 Un "fork" (un embranchement) de bitcoin donne naissance au bitcoin cash.
31-oct-17 CME Group, bourse d'échange de marché à terme, annonce son intention de lancer des contrats à terme en bitcoins.
19-avr-18 Le Parlement européen vote une directive pour encadrer plus strictement l'activité des plateformes d'échange de crypto-monnaies.
3 août 2018 La maison mère du NYSE, Intercontinental Exchange, annonce la création d'une plateforme d'échange de bitcoins  
23 sept 2019 Lancement de Bakkt, la plateforme de futures bitcoin (gérée par la maison-mère du NewYork Stock Exchange) 

Le bitcoin cash

Le bitcoin cash (dont le sigle est BCH) est une crypto-monnaie née le 1er août 2017, suite à un fork du bitcoin. Un fork est une nouvelle branche créée à partir du code source d'un logiciel existant. Depuis quelques années, la communauté bitcoin débattait sur l'évolution du bitcoin, qui a plusieurs faiblesses dont la capacité de transactions par seconde. La limite de taille d'un bloc de bitcoin équivaut à un mégaoctet, ce qui permet d'effectuer environ 250 000 transactions par jour. Le bitcoin cash lui a une limite de 8 Mo, ce qui permet de traiter environ deux millions de transactions par jour. L'augmentation de la taille d'un bloc permet des paiements plus rapides et des frais de transactions moins élevés. Seul bémol, le bitcoin cash mobilise une puissance de calcul bien plus importante que son cousin pour valider les transactions. 

Le bitcoin cash est la quatrième crypto-monnaie la plus valorisée, derrière le bitcoin, l'ether et le ripple. Début juin 2018, sa capitalisation atteignait 14 milliards de dollars, l'équivalent de celle du Crédit Agricole. Son cours oscillait autour de 850 dollars à la même période. Il est possible de s'en procurer sur des grandes plateformes d'échange comme Coinbase ou Binance.

Les logos de bitcoin et bitcoin cash sont presque similaires © JDN

Le bitcoin en France

Date Evènement
15-janv-14 Le Sénat organise une audition sur les enjeux liés au développement des monnaies virtuelles de type bitcoin. 
29-janv-14 L'ACPR fixe le cadre dans lequel il est autorisé de vendre des bitcoins en France.
08-avr-14 L'enseigne française Monoprix annonce dans le JDN qu'elle projette d'accepter bitcoin. Le projet est enterré quelques mois plus tard.
13-mai-14 Inauguration à Paris de la Maison du bitcoin. 
30-juin-14 Paymium lance la première solution d'acceptation des paiements en bitcoins en France.
04-juil-14 L'Autorité des marchés financiers met en garde contre les crypto-monnaies mais évoque aussi une possible régulation.
11-juil-14 Tracfin publie un rapport sur "l'encadrement des monnaies virtuelles"
11-juil-14 Le Bulletin Officiel des Finances Publiques fixe le régime fiscal du bitcoin en France.
1-août-15 Arrestation du Français Mark Karpeles, ex-PDG de la plateforme MtGox
10-oct-17 Le ministère de l'Economie et des Finances répertorie le bitcoin dans sa liste des moyens de paiement alternatifs.
15-nov-17 L'AMF publie une série de recommandations destinées aux investisseurs s'intéressant au bitcoin. 
15-janv-18 Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, confie à Jean-Pierre Landau, ancien de la Banque de France, une mission sur les crypto-monnaies.
26-avr-18 Le Conseil d'Etat estime que les produits tirés de la cession de bitcoins relèvent de la catégorie des plus-values de biens meubles.
28-sept-18 L'Assemblée nationale adopte un article qui met en place un visa pour les émetteurs d'ICO et pour les plateformes de crypto-monnaies 
15-nov-18 L'Assemblée Nationale adopte un amendement qui soumet les plus-values issues de la vente de crypto-monnaies à titre occasionnel au taux global de 30%. Les opérations d'échange entre crypto-monnaies sont exonérées. 

*Ce lien d'affiliation renvoie vers une plateforme d'échange de cryptomonnaies et permet au JDN d'être rémunéré lors des transactions.

Le dictionnaire de la cryptomonnaie