La maison PrestaShop est-elle en train de brûler ?

La maison PrestaShop est-elle en train de brûler ? Revirement stratégique, licenciements, retard de lancement de la nouvelle version... Depuis plusieurs mois, l'éditeur de la solution Open Source d'e-commerce made in France est sous pression. Le point sur la situation.

Conçu en 2007, PrestaShop fait partie des logiciels de commerce en ligne Open Source parmi les plus populaires avec 125 000 boutiques actives à ce jour. Alliant une grande facilité de prise en main pour un coût abordable selon la dernière étude de NBS System, la solution française a donc des arguments à faire valoir par rapport à ses principaux concurrents que sont Drupal Commerce, Demandware, Intershop, RBS Change, Hybris...

Mais qu'en est-il pour Magento ? Acteur historique sur ce marché et passé entièrement dans le giron du géant du e-commerce eBay en 2011, l'américain a une bonne longueur d'avance sur l'éditeur français. Une avance que PrestaShop a essayé par tous les moyens de combler ces dernières années. Ce qui l'aurait mener dans le mur. C'est en tout cas la thèse de Fabrice Beck, expert fonctionnel sur Magento et PrestaShop, thèse qu'il détaille sur le blog de l'e-Commerce Academy. A force d'avoir vu trop loin et trop grand, PrestaShop aurait donc fini par arriver dans la zone rouge.

PrestaShop ou le syndrome de David contre Goliath

La direction de l'éditeur confirme en grande partie la situation. "Quand je suis arrivé en février 2012 et pris ma fonction de directeur général fin avril, j'ai trouvé une situation critique où les charges d'exploitation avaient atteint un niveau dangereux pour la pérenité de l'entreprise, qui trouvait son origine à la fois dans une explosion de la masse salariale et les coûts marketing", explique Benjamin Teszner.

Suite à un plan de départs de volontaires et de licenciements, les effectifs de PrestaShop sont passés de 105 personnes en juin 2012 à 67 aujourd'hui. Des réductions d'effectifs qui ont touché toutes les entités et services, et pas seulement les équipes techniques même si celles-ci ont payé un lourd tribut dans cette restructuration.

"Après avoir grimpé à 28, les équipes de développement sont aujourd'hui de 16 personnes", affirme Benjamin Teszner. "La réduction d'effectifs n'a pas été faite au détriment de la cellule de test qui est composée depuis un an de trois personnes dont une à temps partiel." Une cellule de test qui a fait l'objet de nombreuses critiques des utilisateurs relatives notamment à la stabilité de la version 1.5 de PrestaShop.

Un résultat net dans le rouge sur 2012 mais dans le vert au dernier trimestre

"Nous avons lancé PrestaShop 1.5 car nos partenaires et la communauté l'attendaient depuis plus d'un an. Une vingtaine de fonctions ont été sorties de ce lot pour se recenter sur les principales nouveautés dont le multi-boutiques. La procédure de test a été minutieuse et s'est appuyée non seulement sur notre équipe interne mais aussi sur les retours des pre-releases que nous avions envoyées à nos partenaires et bien sûr ceux de la communauté", indique Benjamin Teszner.

Après la baisse des charges d'exploitation, PrestaShop compte maintenant s'atteler à baisser ses coûts marketing. Et il y a urgence : après avoir réalisé une quarantaine d'évènements pour promouvoir et faire parler de PrestaShop en 2011, l'éditeur en a organisé cette année pas moins de 120, dont une majeure partie sur le premier semestre. En 2013, ce nombre devrait baisser de façon drastique.

"On espère boucler 2012 avec un chiffre d'affaires en croissance de 60% autour des 6,5 millions d'euros, mais le résultat net restera dans le rouge. Sur le dernier trimestre écoulé, le résultat net est en revanche repassé dans le vert en grande partie grâce aux mesures de réduction des coûts qui ont été, croyez-le, très difficiles à prendre", conclut Benjamin Teszner. 

Mise à jour du 19 mars 2013 : PrestaShop nous a confirmé avoir atteint ses objectifs de croissance pour 2012, et a réalisé sur le 1er trimestre 2013 un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros, en hausse de 25% sur un an. L'éditeur travaille à une nouvelle version majeure de PrestaShop, PrestaShop V2, dont la sortie est planifiée en juin 2014. Un nouveau directeur des opérations (COO) Europe a été nommé. Lire la suite.  

Annonces Google