Cloud : après Microsoft, Oracle signe un accord avec Salesforce

Cloud : après Microsoft, Oracle signe un accord avec Salesforce Salesforce prévoit de standardiser son infrastructure de cloud autour de la pile logicielle Oracle. En retour, le géant accepte d'intégrer ses propres solutions de cloud avec l'offre Salesforce.

Jusqu'ici ennemis jurés, Oracle et Salesforce signent un partenariat d'intégration. Conclu pour une durée de 9 ans, il prévoit la standardisation de l'infrastructure de Salesforce.com autour de la pile logicielle Oracle, c'est-à-dire : la distribution Oracle Linux, la base de données Oracle Database, le middleware Oracle Java et les serveurs Oracle Exadata. Même si les patrons des deux groupes se sont souvent accrochés, il est vrai que Salesforce avait fait un choix (historique) pour la technologie de base de données d'Oracle.

De son côté, Oracle s'engage dans le cadre de cet accord à intégrer ses solutions de gestion RH et de gestion financière en mode cloud (Fusion HCM et Financial Cloud) à la plate-forme de Salesforce.

Cette information intervient quelques heures après l'annonce par Oracle d'un partenariat avec Microsoft, également centré sur le terrain du cloud. Son objectif étant notamment de porter la plate-forme logicielle d'Oracle (Oracle Database et Weblogic) sur Windows Azure (lire l'article : Cloud : Microsoft et Oracle signent une alliance stratégique). Il semble bien qu'un mot d'ordre soit plus que jamais de mise du côté d'Oracle : l'ouverture multi-cloud.

Autour du même sujet

Cloud : après Microsoft, Oracle signe un accord avec Salesforce
Cloud : après Microsoft, Oracle signe un accord avec Salesforce

Jusqu'ici ennemis jurés, Oracle et Salesforce signent un partenariat d'intégration. Conclu pour une durée de 9 ans, il prévoit la standardisation de l'infrastructure de Salesforce.com autour de la pile logicielle Oracle, c'est-à-dire :...

Annonces Google