NoSQL : Apple met la main sur FoundationDB

NoSQL : Apple met la main sur FoundationDB Le groupe américain acquiert une technologie de base NoSQL capable de gérer aussi des requêtes SQL. Les modalités de l'opération n'ont pas été dévoilés.

Apple reprend les actifs de FoundationDB. L'information qui a d'abord été publiée par nos confrères américains de TechCrunch a depuis été confirmée par le groupe américain. Les modalités de l'opération n'ont pas été dévoilées.

Fondée par un ancien d'Omniture, FoundationDB édite un serveur de données NoSQL optimisé pour les architectures en cluster. Dotée d'une couche SQL (via SQL Layer) adaptée au gestion de fortes montées en charge, elle supporte aussi ACID pour assurer la fiabilité des transactions. 

Apple n'a pas indiqué à quoi cette technologie va servir. Il serait logique que le groupe l'utilise dans le cadre de ses projets de cloud (autour d'iCloud notamment) qui font face à des trafics importants.  

Annonces Google