Docker : l'outil star du DevOps

Docker : l'outil star du DevOps Le recours au container logiciel Docker monte en puissance sur le terrain du DevOps. De 29% il y a un an, les grandes entreprises sont désormais 40% à utiliser cette technologie sur ce terrain.

Docker est plus que jamais devenu la technologie star du DevOps. L'information est révélée par le baromètre 2017 de RightScale sur l'adoption des solutions cloud (State of Cloud Report). Parmi les applications permettant de motoriser le DevOps, Docker est celle qui est la plus souvent citée par les décideurs interrogés par RightScale cette année. La technologie de Solomon Hykes est passée devant les outils de gestion des configurations Chef et Puppet - qui se hissaient l'année dernière en tête du palmarès (voir le premier graphique ci-dessous).

Docker est désormais utilisé par 35% des adeptes du DevOps pour motoriser leur processus, contre 27% en 2016. Et de leur côté, les taux de pénétration de Chef et Puppet ont décliné chacun dans le même temps de 4 points, à 28%.

Comment expliquer cette montée en puissance ? Principalement par la capacité des containers Docker - de par leur légèreté et leur caractère standard - à faire transiter rapidement une application d'un environnement de développement à une infrastructure de production (qu'elle soit basée sur un cloud privé ou public).  

Indicateur tiré du baromètre annuel 2017 de RightScale sur le marché du cloud. © RightScale

Dans la suite du classement que dresse RightScale, force est de relever la progression du taux de pénétration de l'orchestrateur de container de Google (Kubernetes) - qui passe de 7% à 14% au sein des entreprises orientées DevOps. L'orchestrateur de container de Docker (Swarm), lui, est loin derrière (7%), tout comme celui de Mesosphere (5%).

Un taux de pénétration plus important chez les grands comptes

Fait intéressant, les grandes entreprises (de plus de 1000 salariés) ont plus souvent recours à Docker comme technologie de DevOps : le taux de pénétration de Docker se hisse à 40% chez ces acteurs.

De même pour les orchestrateurs de containers. Kubernetes enregistre par exemple un niveau d'adoption de 17% auprès de ce type d'utilisateurs. Ce qui n'est pas étonnant compte tenu des contraintes, souvent plus importantes des grands comptes, en matière d'industrialisation d'application et d'infrastructure informatique.  

Indicateur tiré du baromètre annuel 2017 de RightScale sur le marché du cloud. © RightScale

Méthodologie : le baromètre 2017 de RightScale (State of Cloud Report) repose sur une enquête réalisée en janvier 2017 auprès de 1000 professionnels (de profils business, architecte cloud, développeur et IT/DevOps). 61% des répondants sont originaires d'Amérique du Nord, 20% d'Europe, 14% de région Asie-Pacifique, et 5% du reste du monde. RightScale est un éditeur de solution d'orchestration d'application en environnement multi-cloud.

A lire aussi : 

Docker / Solomon Hykes

Annonces Google