Au rez-de-chaussée, un open space comme une "place de village"

Bâti en 1897 par l'architecte Ernest Sanson pour le compte des frères Maurice et Rodolphe Kahn (banquiers et collectionneurs), l'hôtel est entièrement rénové par l’architecte Emmanuel Pontremoli lors de son acquisition par Caloust Gulbenkian en 1923. Ce dernier le fait surélever et lui ajoute une terrasse. Il y emménage finalement son immense collections d’art, préférant s'installer dans une suite à l'hôtel Ritz avant de définitivement déménager au Portugal. A sa mort en 1955, la demeure devient un centre culturel franco-portugais et l'antenne parisienne de la fondation Gulbenkian.
©  Cécile Debise / JDN

Suggestions de contenus