Aliyun, le Cloud Computing "Made in China" qui veut défier Amazon

Aliyun, le Cloud Computing "Made in China" qui veut défier Amazon Leader du cloud public en Chine, Aliyun est l'opérateur de cloud du géant chinois de l'e-commerce Alibaba. Son portefeuille de services cloud est déjà impressionnant.

Peu connu en occident, Aliyun (également appelé AliCloud) est la filiale de Cloud Computing du géant de l'e-commerce chinois Alibaba. Une filiale créée par Jack Ma, le fondateur de l'Alibaba Group, en 2009, à l'image d'Amazon Web Service, la filiale Cloud d'Amazon.com créée par Jeff Bezos en 2006.

alibaba
Jack Ma, le président et fondateur d'Alibaba Group, propriétaire d'Aliyun. © Alibaba Group

Avec 1,4 million de clients, Aliyun est aujourd'hui le leader du cloud public en Chine si on en croit les analystes de Forrester. Un marché qui pèsera 1 milliard de dollars en 2015 selon IDC, mais qui connait une croissance de 33% par an, une progression qui pourrait être soutenue par la demande intérieure des entreprises chinoises en cours de modernisation, mais aussi par celle de toutes les entreprises occidentales qui ont besoin d'infrastructures informatiques locales pour leurs besoins. C'est le cas de Schneider Electric qui a recours aux services d'Aliyun depuis 2011.

Son offre cloud est comparable à celle d'Amazon Web Services il y a quelques années. Aliyun est positionné sur le marché des IaaS (Infrastructure as a Service) avec une offre d'hébergement de machines virtuelles, une offre de base de données en ligne, de stockage SQL et NoSQL, de load balancing, de cache, un CDN, etc. Une offre complète, même si elle reste moins riche que celle d'Amazon Web Services ou de Microsoft Azure.

Le marché du cloud public chinois en ébullition

Le "Great Wall" qui filtre tout le trafic internet entrant et sortant de Chine a joué un rôle de protection pour les acteurs du marché cloud chinois. Pour bénéficier de bonnes performances, il est nécessaire d'héberger son service en Chine, ce qui a permis à Aliyun et Sina App Engine de se partager le marché avant que les opérateurs de cloud internationaux ne s'installent dans le pays. Aliyun positionne ses services à la fois sur le marché des grands comptes via un accord avec le constructeur de serveurs Inspur, et sur le segment des PME. Aliyun propose notamment son offre aux entreprises chinoises qui vendent leurs produits sur la place de marché Taobao et sur Tmall.com, deux services du groupe, afin de leur proposer des services complémentaires.

Aujourd'hui, les fournisseurs chinois de services de cloud public sont confrontés à une concurrence féroce des acteurs IT américains. Si Google n'est pas présent sur le sol chinois pour cause de censure vis-à-vis de son moteur de recherche, Amazon Web Service s'est installé en Chine en 2014 et a déjà séduit Xiaomi, Qihoo 360 et Kingsoft. Microsoft dispose aussi de data centers en Chine et propose ses services Azure aux entreprises chinoises. Pour sa part, IBM s'est allié à 21Vianet pour proposer ses offres sur ce marché à fort potentiel.

alibaba
Le siège d'Alibaba est basé à Hangzhou, dans la province de Zhejiang. © Alibaba

Cette concurrence a mis la pression sur Aliyun et Sina App Engine tant sur le plan de leur qualité de service que des tarifs pratiqués. Une note du Forrester soulignait ainsi que si le SLA de Microsoft Azure en Chine atteint 99,95%, celle d'Aliyun n'est que de 99,5%. De même, les analystes de Forrester soulignent un écart de prix important entre Aliyun et Azure. Pour une configuration équivalente le TCO d'une configuration donnée était de 500 000 yuans chez Aliyun contre seulement 150 000 yuans chez Microsoft.

Une internationalisation encore prudente

Le marché du cloud public chinois va connaître une concurrence bien plus vive que par le passé. Ainsi, outre les fournisseurs étrangers, l'équipementier Huawei a annoncé vouloir ouvrir son propre service cloud en juillet 2015. Aliyun dispose d'une arme redoutable pour y faire face : une capacité de financement (presque) illimitée. En 2014, Alibaba a réussi son entrée en bourse sur le Nyse avec une levée de fond record de 25 milliards de dollars. Une introduction en bourse considérée par les analystes comme la clé de la mondialisation pour le chinois.

Le chinois s'est doté de son premier data center hors d'Asie... dans la Silicon Valley.

Quelques mois plus tard, force est de constater que Jack Ma, le fondateur d'Alibaba, joue la prudence, notamment pour sa division cloud. Aliyun est sorti des limites de la Chine continentale, mais opère cette internationalisation de manière mesurée. Le chinois s'est doté de son premier data center hors d'Asie, choisissant la Silicon Valley pour bien marquer sa volonté d'accéder au marché américain. Pour l'instant, si l'Europe figure dans la roadmap d'Aliyun, ce data center américain reste la seule infrastructure sur laquelle peut s'appuyer Aliyun hors de Chine. Jack Ma semble plus vouloir accompagner les entreprises chinoises aux Etats-Unis que véritablement prendre des parts de marché aux géants du cloud américains. Le site d'Aliyun n'a même pas été traduit en anglais.

Pour l'heure, les data centers du groupe Alibaba sont localisés à Hangzhou, siège de la société, mais aussi à Qingdao, Beijing, Shenzhen et Hong Kong. Plutôt que d'affronter frontalement Amazon Web Services, Microsoft, Google et IBM sur le marché américain, la stratégie d'Aliyun semble plutôt s'orienter vers les pays en voie de développement. Tout comme les géants de la défense, du BTP et de l'agroalimentaire chinois qui investissent massivement en Afrique, Jack Ma va peut-être privilégier ces pays amis de la Chine pour prendre de revers les acteurs américains. Aliyun vient ainsi de créer une joint-venture avec Meraas, une holding de Dubaï. L'accord comprend la mise en place d'infrastructures cloud et Big Data à destination des entreprises du Moyen-Orient et d'Afrique. Pour IDC, le marché des produits et services informatique de cette région atteindra 270 milliards de dollars en 2015 et connaît une croissance annuelle de 9% et de 29% pour le segment SaaS.

Une offre de services cloud déjà très large

Sans être aussi évoluée et complexe que celles de Microsoft ou d'Amazon Web Services, l'offre d'Aliyun couvre de nombreux besoins. Sa clé de voute est la plateforme Aspara créée par les ingénieurs chinois. C'est sur cette infrastructure Linux que l'ensemble des services cloud proposés par Aliyun s'appuient. Parmi ces services figurent l'hébergement de machines virtuelles, de bases de données relationnelles ou NoSQL, des outils de caching, d'équilibrage de charge, mais aussi des solutions de type Big Data, une solution analytique qu'Alibaba proposait jusque-là à ses marchands utilisant Taobao et Tmall.com. 

aliyun
Aspara, la plateforme Linux standardisée d'Aliyun. © Aliyun

L'offre de base d'Aliyun, c'est ECS, la plateforme IaaS du Chinois. Tout comme sur Amazon EC2, il est possible de choisir sa zone géographique, c'est-à-dire le data center qui va accueillir la machine virtuelle. Le prix est uniforme sur la Chine continentale (à partir de 68 yuans), un peu plus élevé sur le data center américain (75 yuans pour un mois). Paradoxalement, c'est le data center de Hong-Kong qui est le plus coûteux (à partir de 117 yuans). En configuration de base, l'utilisateur peut choisir entre des instances avec 1, 2, 4, 8 et 16 cœurs, pour une mémoire qui va de 512 Mo à 4 Go. En outre, le prix est très directement fonction de la bande passante demandée. Celle-ci est facturée au Mbit/s, avec un maximum de 200 Mbit/s. Aliyun supporte un vaste choix d'OS, avec des instances Windows Server 2003 / 2008 / 2012 en plusieurs éditions, en chinois ou en Anglais. Divers Linux sont aussi au catalogue avec Ubuntu, SUSE Linux, OpenSUSE, Debian, Gentoo, CentOS et le Linux maison, Aliyun Linux. En termes de facturation, Aliyun propose une facturation à la consommation ou au mois. Il est même possible de réserver son instance sur plusieurs années. Une approche qui privilégie la fidélité avec des tarifs dégressifs (30 mois facturés pour 36 mois d'utilisation).

Si l'offre d'Aliyun n'est pas encore aussi complète et performante que celles des leaders mondiaux du cloud, Alibaba enrichit régulièrement son offre et s'est lancé dans une stratégie de baisses de prix régulières, tout comme Amazon Web Services a l'habitude de le faire.

L'offre d'Aliyun en un coup d'oeil
TypeServicesDescriptif
Source : JDN
Solutions IaaS
ECS (Elastic Cloud Service)Hébergement de machines virtuellesMachines virtuelles de 1 16 cœurs, sous divers distributions Linux ou Microsoft Windows Server
SLB (Server Load Balancer)Load BalancingSolution d'équilibrage de charge couplée à ECS
RDS (Relational Database Service)Base de données relationnelleHébergement de bases de données MySQL 5.5 ou Microsoft SQL Server
OSS (Open Storage Service)StockageStockage d'objets pouvant aller jusqu'à 20Go, accessibles via interface RESTful
CDN (Content Delivery Network)Diffusion de contenuRéseaux de diffusion de contenu sur le réseau Aliyun
OCS (Open Cache Service)CachingSystème de cache, de 128 Mo jusqu'à 20 Go
ODPS (Open Data Processing Service)Big DataService d'hébergement de data warehouse
OTS (Open Table Service)StockagePlateforme de stockage de donnée pour les accès temps réel
OWDP (Open Web Data Platform)Moteur de rechercheAccès RESTful aux index du moteur de recherché Alibaba.com (10 milliards de pages indexées)
Solutions spécialisées
SBCC (Site Building Cloud Computing)Hébergement de sites WebService Saas dédié à la création et l'hébergement de sites Web
ECC (E-Commerce Cloud Computing)Hébergement de site d'e-commerceService Saas dédié à la création et l'hébergement de sites de commerce électronique
RCC (Rendering Cloud Computing)Ferme de renduCluster de calcul d'images 3D
GCC (Gaming Cloud Computing)Hébergement de jeuxPlateforme Cloud dédiée aux opérateurs de jeux en ligne
CSS (Cloud Search Service)Moteur de rechercheOutil d'indexation et de recherche pour un site Web
Services mobiles
Aliyun Phone SpaceEspace de stockageService de stockage dédié aux terminaux mobiles (jusqu'à 100 Go)
Aliyun MartPlace de marché mobilePlateforme de E-Commerce mobile, couple à Taobao et AliPay
Cloud AppPlateforme de développement mobileFramework de développement Cloud App Framework (CAF) dédié à l'accès aux ressources Cloud Aliyun
AMS (Aliyun Mail Service)MessagerieService de messagerie électronique
Aliyun MapsCartographieService Cloud de cartographie avec API et SDK mobile

Annonces Google