Quels sont les supercalculateurs les plus puissants au monde ?

Quels sont les supercalculateurs les plus puissants au monde ? Les Etats-Unis se hissent en tête du dernier palmarès Top500 avec une machine construite par IBM. La Chine monte sur la deuxième marche du podium.

Les Etats-Unis reprennent la tête du classement  Top500 des supercalculateurs les plus puissants au monde. Une place qu'ils avaient cédée à la Chine dans ce palmarès bi-annuel créé en juin 2013.  Déployée par le laboratoire national de Oak Ridge dans le Tennessee, la machine américaine qui se hisse en tête du classement atteint une puissance de 122 pétaflops.  Elle est signée IBM. Avec ses 93 pétaflops, le superordinateur chinois qui montait sur la première marche lors de l'édition de novembre est relégué en deuxième position.  

Les Etats-Unis occupent également la troisième place du classement avec une infrastructure de calcul de 71 pétaflops, là encore assemblée par IBM. Au final, les Américains trustent six des dix premières positions du Top500, contre deux pour la Chine. 

Qu'en est-il de la France ? Elle n'apparaît qu'à partir de la 14e position du Top500 avec un cluster de 12 pétaflops déployé par le CEA et construit par  Bull (filiale d'Atos).  Pour retrouver l'Hexagone, il faut ensuite descendre au 30e échelon du classement où se hisse le supercalculateur Pangea de Total. D'une capacité de 5,3 pétaflops, cette infrastructure fournie par HPE est utilisée par le groupe français dans le cadre de ses activité de prospection pétrolière, notamment pour traiter des données sismiques et modéliser des images du sous-sol.

Statista édite un portail d'études et de statistiques provenant de plus de 18 000 sources.

A lire aussi

Annonces Google