BlackBerry envisage de céder son siège social

Le constructeur de smartphones pourrait céder rapidement une partie de ses bureaux pour faire face à ses problèmes financiers, dont son emblématique siège de Waterloo.

Après avoir annoncé près d'un milliard de pertes à l'issue de son deuxième trimestre fiscal, BlackBerry envisage de céder une partie de son parc immobilier dans l'optique de renflouer ses caisses. C'est ce que dévoile le journal canadien Globe and Mail.

Quelques semaines après l'annonce de la suppression de 4500 emplois, le groupe chercherait ainsi à céder ses futurs locaux vacants. Sachant que Blackberry estimerait la valeur de ses actifs immobiliers à 1,28 milliard de dollars.

Selon le Globe and Mail, le constructeur a déjà missionné plusieurs agences immobilières en vue de définir la meilleur stratégie en vue du meilleur rendement. Dans cette perspective, le groupe entendrait conserver certains immeubles, mais plancherait sur un scénario incluant jusqu'à la cession de son siège social de Waterloo (comptant 27 immeubles) dans la perspective d'en devenir locataire.

RIM / API

Annonces Google