Google, SAP et Cisco sollicités pour acquérir BlackBerry

Reuters affirme que BlackBerry a sollicité des offres d'acquisition de plusieurs ténors de l'informatique, et certains seraient intéressés.

Qui va finir par mettre la main sur BlackBerry ? Comme l'offre initiale du fonds canadien Fairfax semble avoir du plomb dans l'aile, d'autres acteurs sont sur les rangs. Parmi eux figurent même des poids lourds du secteur informatique. En effet, selon Reuters qui cite "plusieurs sources", BlackBerry est "en discussions" avec Cisco, Google et SAP au sujet de la vente de la totalité ou d'une partie du groupe canadien.

La dépêche de Reuters cite aussi Intel, LG et Samsung, qui auraient été sollicités, parmi d'autres, par BlackBerry pour qu'ils fassent une offre. Mais Reuters admet ne pas savoir si une ou plusieurs de ces entreprises se sont finalement montrées intéressées L'agence de presse indique que les acquéreurs potentiels pourraient notamment être intéressés par les brevets de BlackBerry, mais aussi par son réseau sécurisé.  

L'avenir semble donc toujours incertain pour BlackBerry, qui a dû annoncer il y a deux semaines une perte trimestrielle d'un milliard de dollars. L'acteur canadien se voit même depuis peu attaqué en justice par des actionnaires, qui lui reprochent d'avoir un peu trop dissimulé la réalité au sujet de l'échec commercial de ses nouveaux terminaux BlackBerry 10.

Annonces Google