Comment bénéficier du content spinning « nouvelle génération »

Le content spinning est une technique avancée de production de contenu en masse. Elle a su évoluer pour proposer aujourd'hui un niveau de qualité équivalent à celui des rédacteurs humains, mais elle n'est pas recommandé pour tous les types de sites.

Préambule

Utilisée depuis le début des années 2000, le content spinning (ou spin de contenu) consiste en la production semi-automatisée de centaines / milliers de pages de contenu sur un thème précis et des variations de ce thème.

Concrètement, un rédacteur web expérimenté et formé au spin va travailler manuellement sur un "MasterSpin" utilisant une syntaxe prédéterminée permettant de diversifier le contenu via notamment l’utilisation de synonymes, la permutation de mots, phrases et paragraphes, l’ajout de variables, ceci afin de générer des textes sémantiques justes mais tous différents. L’intérêt de cette technique est d’abaisser drastiquement le coût et le délai de production de contenu : on passe de 1 € les 100 mots au moins cher en offshore (avec tous les problèmes que cela présuppose) à quelques dizaines de centimes (parfois 0,5 € la page de 500-1000 mots, soit 5 à 10 fois moins cher).

Utilisé à l’origine pour la publication de contenu de mauvaise qualité sur des sites de réseaux à des fins de Netlinking agressif, le content spinning est quelque peu délaissé depuis que Google à sifflé la fin de la fête au début des années 2010. Il est en effet facile de détecter des spins de mauvaise qualité et de pénaliser les sites qui en bénéficient.

Pourtant, le besoin subsiste : énormément de sites (places de marché, e-commerce, etc.) se heurtent à une problématique très compliquée à résoudre :

  • Google privilégie les sites proposant plus de contenu (de qualité) que leurs concurrents.

  • Produire des milliers, voire des centaines de milliers de pages coûte beaucoup trop cher.

Revenons sur cette notion centrale de qualité de contenu.

La notion de qualité en content spinning

Une série de textes spinnés de mauvaise qualité :

  • Comporte des fautes sur le fond et la forme (mauvaise maîtrise de l’orthographe et de la grammaire, fautes d’accord, répétitions, maladresses, contresens, etc.).
  • Propose du contenu répétitif et sans valeur ajoutée.

  • A un taux de similarité bien trop fort entre les pages, ce qui ouvre la porte à la fameuse duplication de contenu, qu’il est fortement recommandé d’éviter. Pour information, ce taux est calculable par des algorithmes dédiés, sachant que des rédacteurs humains vont, en moyenne, produire des pages avec un taux de 30 à 38 % de similarité en moyenne.

Par opposition, on peut déduire ce qu’est un spin de bonne qualité : du contenu sans faute, relativement utile, avec un taux de similarité sous les 30 % afin de le rendre indétectable pour les algorithmes de Google, car exactement similaire à du contenu produit par des rédacteurs humains.

Le content spinning de "nouvelle génération"

Désormais, le content spinning est avant tout utilisé pour produire du contenu de qualité, directement déposé sur le "Money Site" (e-commerce ou place de marché par exemple). Nous sommes bien loin des pratiques d’il y a 15 ans et les rares spécialistes du spin de haut vol ont bien du mal à répondre à la demande actuelle.

Comment bien préparer son projet de content spinning
1. Vérifier que le site est compatible

Le spin de contenu n’est pas pour tous les types de sites. Il est primordial de rester "sous le radar" de Google afin de ne pas se retrouver pénalisé pour "spamdexing".

Si votre site est récent ou ne comporte que peu de pages, par exemple, le risque est fortement augmenté. Par contre, s’il s’agit d’un e-commerce ou un site institutionnel comportant un bon nombre de pages, que "Google apprécie" parce qu’il est fréquemment mis à jour notamment, et que le contenu spinné est de qualité (cf. plus haut), il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

Il y a pléthore d’exemples de sites ayant bénéficié du spin et ce, sur le long terme. Des secteurs concurrentiels entiers y font d’ailleurs régulièrement appel ces dernières années avec succès.

2. Définir le besoin et les objectifs

Il est possible d’utiliser du spin de contenu pour plusieurs objectifs :

  • Enrichir des pages existantes, par exemple des fiches ou des catégories de produits d’un e-commerce.
  • Proposer du contenu alternatif à des places de marché.
  • Ajouter des pages de contenu à son site en adressant des cibles différentes (exemple type : "dératisation Toulouse" / "dératisation Nanterre" pour viser 3000 villes de France).
  • Densifier un site en soutien d’un cocon sémantique via un spin en cocon.
3. Préparer les éléments préalables à la réalisation de la mission

Que vous décidiez de vous lancer dans le content spinning par vous-même, via des collaborateurs en interne, ou via une prestation d’experts, vous avez tout intérêt à formaliser votre demande dans un document, dont voici la trame :

  • Préambule : le contexte, pourquoi vous faites appel au spin de contenu.
  • Présentation des produits ou services concernés (ceux dont le référencement sera boosté par les pages de contenu concernées).
  • Liste des mots-clés sur lesquels vous souhaitez que les pages de ces produits ou services se positionnent.
  • Cibles visées (proportion des sexes, âges, moyens financiers, etc.).
  • Style de vocabulaire à utiliser.
  • Eventuelle liste d’acronymes, noms, marques à orthographier d’une certaine manière.
  • Format attendu pour les textes (HTML, JSON, etc.) afin de faciliter leur intégration dans le site.
  • Variables à utiliser dans les textes. Exemples : villes / départements / régions, métiers, etc.
  • Nombre de pages et de mots attendus par page.
  • Indication sur la fourniture ou non des balises Title et Meta Description (certains sites les génèrent automatiquement, d’autres non).
Vous avez ainsi de bonnes bases pour vous lancer.

Autour du même sujet

Comment bénéficier du content spinning « nouvelle génération »
Comment bénéficier du content spinning « nouvelle génération »

Préambule Utilisée depuis le début des années 2000, le content spinning (ou spin de contenu) consiste en la production semi-automatisée de centaines / milliers de pages de contenu sur un thème précis et des variations de ce thème. Concrètement, un...