Didier Seillier (Fimasys) " Notre offre ASP se heurte à la réticence du marché "

Le fournisseur de progiciels de financement a connu des turbulences en 2008 en raison de la crise et du glissement des affaires d'une année sur l'autre. Son activité chinoise constitue un précieux relais de croissance.

A quels besoins répondent vos solutions ?

Profinance est un progiciel intégré qui adresse trois segments de marché complémentaires : le financement dédié au secteur de l'automobile et des produits roulants, le prêt personnel et le crédit revolving ainsi que le leasing d'équipements. Notre gamme s'adresse aux entreprises du secteur financier pour suivre et de gérer l'intégralité de la chaîne de valeur du financement, de la simulation à l'instruction du dossier en passant par l'analyse du risque, la gestion et le reporting de contrat.

Le socle logiciel est basé sur une architecture J2EE et une base de données Oracle, le tout est fourni selon un mode Web pour l'ensemble des modules. Notre plate-forme ayant une envergure internationale, nous la proposons à la fois par une gestion en compte propre ou bien par le biais de tiers, indépendamment des pays et entités dans lesquels la solution est déployée.  

Par ailleurs, nous couvrons également un autre domaine qui est celui de l'épargne salariale et qui représente près de 10% de notre chiffre d'affaires [ndlr en 2007, Fimasys a réalisé un chiffre d'affaires de 11,4 millions d'euros]. Un domaine où l'utilisation du mode ASP est très largement répandu même si elle se heurte à la réticence du marché, certains de nos clients préférant choisir d'internaliser notre progiciel pour des raisons de sécurité, de contraintes légales et psychologiques.

Dans quelle mesure la crise financière affecte-t-elle  votre activité ?

"Nous comptons sur le caractère contracyclique de notre activité pour surmonter la crise"

Nous ne ressentons pas de trou d'air en ce début 2009 en ce qui concerne notre activité, mais nous nous forçons à être prudents tout en ne relâchant pas nos efforts commerciaux. Fimasys a en revanche vu son chiffre d'affaires connaître une légère érosion en cette fin d'année 2008, marquée par la crise financière et économique.

L'activité ayant été affectée par la réduction de la voilure voire l'annulation de tout ou partie des projets d'un certain nombre de nos clients. Enfin, les temps de démarches commerciales réalisées auprès des entreprises se sont allongées depuis la seconde partie de 2008. Pour autant, nous nous montrons réalistes car  notre cœur d'activité apparaît suffisamment contracyclique pour nous permettre de surmonter la crise. Par ailleurs, nous misons beaucoup sur notre bureau de Pékin ouvert depuis plusieurs années maintenant.

Nous sommes en effet convaincus que la zone Asie-Pacifique constitue un véritable relais de croissance à notre activité, surtout dans ce contexte si particulier de crise économique. A ce titre, nous réalisons déjà 15% de notre chiffre d'affaires en Chine et comptons bien faire des petits en accentuant notre pression commerciale dans ce pays.

Comment vous positionnez-vous sur le marché du progiciel de financement ?

Le marché sur lequel nous évoluons est composé d'une multitude d'acteurs locaux de taille modeste. Historiquement fragmenté, il tend aujourd'hui à se consolider et c'est pourquoi nous souhaitons nous distinguer par le biais de plusieurs atouts comme une présence à l'échelle européenne, la fourniture de services innovants en ASP sans oublier une couverture fonctionnelle complète du processus de financement.

Par ailleurs, nous pensons que la plus grande menace pour nous vient des acteurs issus du monde de l'ERP, même si pour le moment, sur le terrain, aucune offre particulière ne semble sortir du lot. Ces éditeurs, bien qu'ayant tout le marketing stratégique pour être positionnés sur ce marché, ne proposent en réalité que des développements spécifiques basés autour de leur noyau comptable.

A l'inverse, ce qui fait notre force, c'est de dépasser cette vision comptable pour proposer des extensions opérationnelles plus ciblées et répondant davantage aux attentes des entreprises.

 

Didier Seillier est P-DG de Fimasys.

ASP / Chiffre d'affaires

Annonces Google