Dassault Systèmes s'offre Exalead pour 135 millions d'euros

En achetant l'éditeurs de logiciels de recherche, Dassault Systèmes renforce son offre PLM avec une brique fonctionnelle de recherche en langage naturel et temps réel. Des opportunités commerciales communes sont envisagées.

Le partenariat OEM conclu le mois dernier entre Dassault Systèmes et Exalead aura donc fait office de fiançailles. Après avoir annoncé l'intégration dans sa plate-forme Enovia V6 de fonctionnalités de recherche issues d'Exalead, Dassault Systèmes a décidé de faire le grand saut.

Pas n'importe lequel puisqu'il s'agit ni plus ni moins d'une offre de rachat ferme d'un montant de 135 millions. Une somme conséquente au regard du chiffre d'affaires de 16,1 millions d'euros (en croissance de 15% sur un an) réalisé par Exalead en 2009, mais qui peut cependant s'expliquer.

Tout d'abord par un contexte marché propice à ce type de transaction. Les deux éditeurs évoluent en effet chacun sur des marchés porteurs et à forte profitabilité qui leur permettent d'envisager l'avenir avec sérénité : les solutions de gestion du cycle de vie des produits ou PLM (Product Lifecycle Management) pour Dassault Systèmes, les moteurs de recherche internes du côté d'Exalead.

Ensuite, le montant du rachat est loin de pousser Dassault Systèmes dans ses retranchements financiers. Ce dernier ayant d'ailleurs eu les reins assez solides pour racheter en octobre 2009 l'activité PLM d'IBM pour 403 millions d'euros (lire notre article).

Le potentiel de valorisation du portefeuille clients d'Exalead a pesé dans le montant élevé de la transaction

Enfin, la valorisation actuelle et future du portefeuille de clients d'Exalead a sans doute constitué un élément décisif d'évaluation de la pertinence de la transaction. Car malgré une année 2009 marquée au fer rouge par la crise, le poids-lourd hexagonal de la recherche est parvenu à séduire 55 nouveaux clients sur un total de 250.

Et non des moindres : CNP Assurances, PricewaterhouseCoopers, Commerzbank tout en étant présent chez d'autres plus ou moins historiques comme Air Liquide, Alstom, BNP Paribas... Ce mariage à la française apporte en tout cas pour Dassault Systèmes et Exalead des perspectives de développement inédites qui ne devraient léser ni l'un ni l'autre des mariés.

Par ce rachat, Dassault Systèmes fait ainsi d'une pierre deux coups. Il lui permet de placer ses pions dans un marché de la recherche interne très éclaté, du moins en France. Mais également (surtout ?) de se doter d'une brique fonctionnelle complémentaire bienvenue pour indexer, classer et catégoriser de l'information PLM par nature complexe, pointue et souvent très technique.

"Grâce à ses fonctions de recherche en langage naturel et en temps réel, Exalead fournit une expérience utilisateur inégalée qui, associée à la 3D, illustre ce que sera l'informatique de nouvelle génération", annonce François Bourdoncle, fondateur et directeur de la stratégie d'Exalead dans un communiqué.

Et le directeur général de Dassaut Systèmes Bernard Charlès de préciser à son tour : "Tout le monde recherche la simplicité avec des applications intuitives qui valorisent la multitude d'informations disponibles à l'intérieur et à l'extérieur des entreprises et avec Exalead et ses partenaires, nous allons fournir une nouvelle catégorie de solutions d'accès à l'information à l'attention des communautés collaboratives".

Exalead n'apparaît en aucune mesure comme le parent pauvre de ce rapprochement. Il compte d'ailleurs au contraire s'appuyer sur la densité du maillage commercial de l'éditeur de solutions PLM, présent dans 80 pays, pour écouler ses solutions. En revanche, il est encore un peu tôt pour connaître le sort réservé à son statut juridique (filialisation, intégration à Dassault Systèmes...).

Dassault Systèmes s'offre Exalead pour 135 millions d'euros
Dassault Systèmes s'offre Exalead pour 135 millions d'euros

En savoir plus Panorama : Les moteurs de recherche interne Interview : François Bourdoncle (Exalead ) Dossier : Numériser, gérer et publier ses contenus Le partenariat OEM conclu le mois dernier entre Dassault Systèmes et Exalead...