Trimestriels : vente de licences en baisse de 40% pour SAP

L'éditeur allemand publie des résultats trimestriels en demi-teinte. Alors que son bénéfice net s'inscrit en hausse de 3,7%, ses ventes de licences s'effondrent, laissant présager une fin d'année plus difficile.Point positif, SAP publie un bénéfice net supérieur aux attentes du marché. Alors que les analystes tablaient sur un chiffre au alentour de 385 millions d'euros, le bénéfice net du groupe s'élève à 423 millions d'euros sur la période, en hausse de 3,7% comparé à l'année précédente. Quant au chiffre d'affaires trimestriel, plus faible que prévu, il progresse dans le même temps de 10%, et atteint 2,57 milliards d'euros.

Plus inquiétant, les revenus tirés des ventes de licences accusent un repli de 40% sur la période, à 543 millions d'euros. Sur la vente de licences et l'activité support, SAP revoit ses prévisions de croissance à la baisse pour l'ensemble de l'année, et anticipe désormais sur un recul de 4 à 6% - contre une baisse de 1% précédemment (en normes Non-GAAP). Pour autant, la société table sur une marge opérationnelle plus élevée que prévu pour 2009 - comprise entre 25,5% et 27,0% à taux de change constant, contre 24,5% à 25,5% jusqu'ici.

Selon la direction du groupe, le secteur a dépassé la phase critique de la crise, ses clients envisageant l'avenir avec plus d'optimisme (dixit Reuters).

Malgré des résultats 2008 plutôt bon (un CA en hausse de 13% à 11,57 milliards, et des ventes licences et maintenance de 8,457 milliards de dollars, en progression de 14%), le groupe avait décidé d'anticiper l'arrivée de la crise sur le segment de la vente de progiciels.

SAP avait annoncé dès le début de l'année 2009 la suppression de 3000 postes (sur 51 500 au niveau mondial), après avoir gelé les embauches en octobre 2008. Un plan dont l'application passe par le non-remplacement des départs (à la retraite ou des démissions), ainsi qu'un plan de départs volontaires. Des mesures de réduction des coûts dont l'application peut venir expliquer l'anticipation de marges plus positives que prévu sur l'ensemble de l'année.

Annonces Google